Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min

l'info en continu

GECAMINES : Albert YUMA accusé d’un montage financier d’au moins 89 millions USD dans une affaire de « cession des actifs »

JC Katende de l’ASADHO et Georges Kapiamba de l’ACAJ accusent le PCA de la Gécamines, Albert Yuma, d’être au centre d’un autre scandal financier au sein de la GÉCAMINES lié à la cession des actifs de cette entreprise minière à STL.

- Publicité-

Dans une de ces pages libres, le président de l’ASADHO, Jean Claude Katende note que « la République Démocratique du Congo est pillée sans pitié par ses propres fils et filles qui ont bénéficié de l’impunité sous le régime du Président Joseph KABILA et qui veulent que les choses continuent sous Président Félix TSHISEKEDI. C’est le cas de Monsieur Albert YUMA MULIMBI. »

JC Katende explique dans le Protocole cadre de cession des actifs liés à l’exploitation du terril de Lubumbashi N°1875/7209/SG/2019 signé en date du 20 décembre 2019 met Monsieur Albert YUMA dans un conflit d’intérêt sans précèdent. Ce type de protocole ne peut être signé qu’en République Démocratique du Congo.
Par ce protocole, la Gécamines représentée par Monsieur Albert YUMA, Président du Conseil d’administration vend à la Société Congolaise pour le Traitement du Terril de Lubumbashi( STL) représentée par le même Monsieur Albert YUMA MULIMBI, Président, ses machines et matériels, stocks et droits fonciers pour un montant global 89.737.811 USD.
Ce type de montage financier nous permet de nous questionner sur la légalité et la transparence de toutes les opérations financières dans lesquelles Monsieur Albert YUMA MULIMBI est impliqué au nom de la Gécamines.
Je demande à ce que le Président de la République, Monsieur Félix TSHISEKEDI et son gouvernement éclairent le peuple congolais sur cette opération :

  1. Comment une même personne peut représenter le vendeur(Gécamines) et l’acheteur(STL) dans une opération aussi importante ? Elle est à la fois juge et partie.
  2. Est-ce que les biens vendus par la Gécamines à la STL ont été évalués à leur juste valeur ;
  3. Qui sont les actionnaires de la STL pour bénéficier de tels avantages au détriment de l’Etat Congolais ?
  4. A quoi la Gécamines a affecté cette somme importante encaissée ?

Le président de l’ASADHO demande donc au Président Félix TSHISEKEDI de faire ouvrir une enquête sur ce scandale et de prendre la mesure provisoire de suspendre Monsieur Albert YUMA MULIMBI de ses fonctions au sein de la Gécamines.

« La République ne peut plus fonctionner de cette façon.
Le peuple attend rapidement la suite à ce scandale. Sinon, je vais considérer qu’il y a de la complicité. C’est trop visible.
Je demande à toute personne qui recevra cette page de la partager avec toutes les hautes autorités de notre pays.
Kinshasa, le 15 avril 2020, » a-t-il indiqué.

L’ACAJ et Georges Kapiamba entrent en danse

Dans un communiqué d’urgence publié hier mardi 11 avril 2020, l’Association Congolaise pour l’accès à la Justice, ACAJ, a demandé au Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba d’annuler la cession frauduleuses des actifs de la Gecamines liés à l’exploitation du terril de Lubumbashi, suivant le mémorandum no 1875/7209/SG/GC/2019 signé le 20/12/19 par ses dirigeants.

« La prédation de cette société publique se poursuit et nous détenons plusieurs preuves…, » affirme Me Georges Kapiamba, Président de l’ACAJ.

La Gécamines contre attaque

La GECAMINES a son tour à réagi en s’inscrivant en faux contre ses déclarations et annonce dans les prochaines heures un communiqué circonstancié d’ici peu démontrant le bien-fondé de l’opération d’une filialisation complète.

« @Gecamines
a lu avec consternation le message de
@KapiambaGeorges
dénonçant une prétendue « cession frauduleuse » de STL. Et s’inscrit en faux contre cette info et publiera un communiqué circonstancié d’ici peu démontrant le bien-fondé de l’ opération d’une filialisation complète. »

La Gécamines par ailleurs précise que l’OP de transfert des actifs et des passifs à STL vise à lui donner une véritable autonomie de gestion en tant qu’opérateur minier et ne permet aucunement sa vente.

La Gécamines dit appartenir à l’Etat congolais et reste toujours propriétaire de sa filiale à 100% comme par le passé.

« @Gecamines précise que l’op de transfert des actifs et des passifs à STL vise à lui donner une véritable autonomie de gestion en tant qu’opérateur minier et ne permet aucunement sa vente. GCM et donc l’Etat congolais,reste tjrs propriétaire de sa filiale à 100% comme par le passé. »

Enfin, la GECAMINES dit s’interroger sur les motivations de ceux qui continuent à colporter des informations diffamatoires dans le seul objectif d’obtenir le départ de ses dirigeants actuels.

« @Gecamines s’interroge sur les motivations de ceux qui continuent à colporter des informations diffamatoires dans le seul objectif d’obtenir le départ de ses dirigeants actuels. »

Dossier à suivre.

Thierry Mfundu

- Publicité -

3 Commentaires

  1. D’abord, je présente au Président de la République, Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, mes condoléances les plus attristées, en l’invitant à demeurer fort.
    Que l’âme du défunt repose en paix !

    Ensuite, je donne ci-après mon commentaire :
    « Pour maîtriser un homme, tout homme, un homme bien ou un criminel, on le tient à la ceinture.
    C’est pour dire que la ceinture a une grande importance pour un homme, de sorte que si on vous l’enlève, vous devenez fragile. »
    Je voudrais dire que le Président Tshisekedi doit se ressaisir et analyser minutieusement et objectivement la façon dont sa ceinture est en train d’être défaite.
    Il doit également demeurer fort et chercher à pallier au plus vite à …, en anticipant les choses, en les devançant, etc…

  2. Ce n’est pas pour rien qu’on laisse un espace de temps entre le petit déjeuner, le déjeuner ou le dîner et le souper.
    C’est pour que le catabolisme et l’anabolisme se fassent aisément.
    Tandis que si vous prenez à une seule heure de repas, à midi par exemple, le petit déj, le déj et le souper, vous ne saurez pas le faire, au risque de constipé.
    Quand vous êtes dans un cercle politique, ne vous confinez plus uniquement avec votre famille biologique, mais rapprochez-vous plus de votre famille politique, c’est-à-dire vos chefs, votre Autorité morale, vos partenaires ou Camarades du Parti, votre Supérieur si vous êtes adjoint ou second, vos Collègues ou vos subalternes directs, afin que tout le monde se retrouve.
    C’est ce qui se faisait sous le Régime Kabila.
    Si Albert YUMA n’avait pas agi ainsi, il serait déjà dans une cellule comme Kamerhe, lui qui a préféré prendre et le petit déj, et le déj, et le souper au même moment, et en bouffant uniquement avec sa famille biologique.
    Erreur grossière du Pacificateur !
    Albert YUMA n’entrera pas dans une cellule de Makala, car les 200.000.000$ et les … $, il ne les a pas bouffé seul, il bouffé avec sa famille idéologique ou politique, qui le défendra à jamais, bec et ongles, etc…

Comments are closed.

EN CONTINU

L’ambassadeur des USA en RDC salue l’arrestation de +, un des puissants chefs de la milice Kamuina Nsapu

L'ambassadeur des USA en RDC, Mike Hammer salue l'arrestation de Trésor Mputu, un des puissants chefs de la milice Kamuina Nsapu.

Covid-19 au Sud-Kivu : la commune d’Ibanda en confinement total à partir de ce lundi 01 juin

Face à l'augmentation des cas de covid-19 à Bukavu au Sud-Kivu, soit de 4 à 16 cas et puis de 16 à...

Kinshasa: Travaux d’aménagement des marchés municipaux pour accueillir les vendeurs du marché central

Dans le cadre de l'opération "Kinshasa Bopeto" , initiée par Gentiny Ngobila Mbaka, l'hôtel de ville de Kinshasa a entrepris les travaux...

Covid-19: Un 5e cas testé positif au sein de l’ambassade des USA en RDC

L'ambassade des USA en RDC vient d'enregistrer un 5e cas positif du covid-19 parmi son personnel depuis le début de l’épidémie déclarée...

Reddition des groupes armés: le problème de la prise en charge se pose (Gouverneur Théo Kasi)

Ces dernières semaines dans les provinces du Nord et du Sud Kivu, plusieurs centaines d’éléments des groupes armés se sont rendus aux...