Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min

Covid19 : les régies financières instruites par Sele Yalaghuli sur les mesures d’accompagnement de l’économie

Le ministre des Finances, Sélé YALAGHULI, a instruit la Direction générale des impôts (DGI) des mesures arrêtées par le gouvernement pour atténuer les effets négatifs de COVID-19 sur l’économie nationale.

Plusieurs de ces mesures concernent les régies financières, dont la Direction générale des impôts (DGI).

Dans sa lettre d’information, référencée N°CAB/MIN/FINANCES/FIS/2020/1092, Sélé YALAGHULI, ministre nationale des Finances, informe le DG a.i de la DGI de ces mesures et l’appelle à leur stricte observance.

Parmi ces mesures, il y a :

  • La suspension, durant une période de trois mois, de la perception de la TVA à l’intérieur sur la production et la vente des produits de première nécessité, dès la signature du décret par Son Excellence monsieur le Premier ministre ;
  • La suspension, durant la période de trois mois, de toutes les missions de contrôle fiscal sur place, sauf pour des cas de flagrance avérée, touchant aux intérêts du Trésor public et, ceci, après l’avoir saisi pour une autorisation préalable ;
  • La surséance des actions de recouvrement forcé des arriérés fiscaux. Il y a lieu de déférer, pendant cette période, en faveur des entreprises qui en feraient la demande, le délai de paiement sans pénalités ;
  • La prise en compte, comme charges déductibles du résultat comptable de l’exercice 2020, des contributions des entreprises au Fonds de soutien à la riposte. Ces dépenses doivent être justifiées par les pièces requises par la loi fiscale en vigueur.

Pour atténuer les effets négatifs de la pandémie de COVID-19 sur l’économie nationale, le président de la République Démocratique du Congo a décrété l’état d’urgence sanitaire tandis que le gouvernement a adopté des mesures d’accompagnement pour la riposte contre le Coronavirus qui, depuis le 10 mars 2020, a déjà infecté 241 personnes en RDC, dont 20 décès et 20 personnes guéries.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...