Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

l'info en continu

La convocation du congrès divise les parlementaires

La convocation du congrès par les présidents de deux chambres a suscité plusieurs réactions de la part des élus du peuple.

- Publicité-

Les propos du président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba au cours d’une interview avec Top Congo FM est venu alimenter cette polémique.

Ce dernier a que « même si ce qu’a fait le Chef de l’État n’est pas conforme à la Constitution, nous voulons, face à l’urgence, sans faire de juridisme, nous conformer aux prescrits de la loi’, a-t-il expliqué.

Alexis Thambwe Mwamba dit avoir « été surpris qu’on annonce l’état d’urgence sanitaire » et on promis de convoquer en urgence le Congrès pour statuer sur cet état d’urgent.

Plusieurs réactions ont fusé suite à ces propos.

Si pour Guy Mafuta Kabongo, « l’état d’urgence ne suspend nullement la Constitution. La décision de 20 personnes au maximum pour une réunion est inopérante face à l’urgence de la convocation du Congrès qui doit voter la loi sur les mesures d’application et ainsi encadrer la décision du Chef de l’Etat. »

Claudel Lubaya lui, estime par contre que « les notes discordantes émises par les principaux animateurs du Parlement au sujet du Congrès sèment la confusion dans l’opinion et menacent l’esprit du consensus républicain nécessaire en cette période où le pays est engagé dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. »

Juvenal Munobo soutien quant à lui que « le Congrès ne devra porter que sur l’examen de la loi de mise en application de l’état d’urgence. Donc, pas d’agitations ni de piège quelconque. »

Il réagissait à la suite des propos de JM Kabund qui a déclaré: « la régularisation des actes pris par le PR n’entre pas dans les attributions du congrès(Art. 119 de la const.) C’est un prisme déformant. Convoquer un congrès quant a ce, est une démarche spécieuse qui tend a assener un coup à l’institution President de la république. »

Les présidents de deux chambres ont appelé la tenue du congrès pour accompagner les mesures de l’État d’urgence sanitaire décrété par le chef de l’État Félix Tshisekedi.

Thierry Mfundu

- Publicité -

4 Commentaires

  1. L’article 119 en son alinéa 2 est clair. Le Congrès se réunit notamment pour autoriser la proclamation de l’état d’urgence. Il n’y a pas débat.
    La concertation prévue à l’article 85 de la constitution ne suffit pas par elle-même à donner quitus au Chef de l’Etat de proclamer l’état d’urgence.
    C’est ça aussi l’État de droit.

  2. La RDC est devenue un État de doit, c’est incontestable! Quelques années en arrière, un grand Monsieur du Parlement avait osé interpeller le Président de la RDC pour avoir autorisé les forces d’un pays d’entrer à l’est du Congo pour combattre les forces négatives, il s’est retrouvé sans fonction, oui, congédié comme un mal-propre. Aujourd’hui, tout le monde ose s’attaquer au Président Tshisekedi pour presque rien, même si certaines décisions prises sont pertinentes, ils doivent se réjouir de se retrouver en face de quelqu’un qui respecte la démocratie, même si on sent que l’attitude de certains frise le dénigrement.

  3. Dans la philosophie de la Constitution, il s’agit, en l’occurrence, d’un Congrès ex post, qui verse dans un juridisme de mauvais aloi dans l’unique objectif de saborder la Présidence de la République. C’est pernicieux, inopportun et inconstitutionnel d’autant que l’état d’urgence est déjà décrété après la validation des présidents de deux Chambres et le Conseil des Ministres. Pire encore, le timing et l’ordre du jour sont de plus confus. Bref, l’amateurisme quand tu nous tiens ! Ce Congrès-là n’a donc pas lieu d’être, sauf dans une république bananière.

  4. Correction grammaire au niveau du 4 ieme paragraphe : et *Ont* non pas et On

    Alexis Thambwe Mwamba dit avoir “été surpris qu’on annonce l’état d’urgence sanitaire » et on promis de convoquer en urgence le Congrès pour statuer sur cet état d’urgent.

Comments are closed.

EN CONTINU

Retrait de Trois de quatre auteurs de l’étude controversée: L’OMS accepte les essais cliniques de l’hydroxychloroquine sur la covid-19

Trois des quatre auteurs de l'étude controversée sur les effets nocifs de l'usage de l'hydroxychloroquine sur la covid-19 publiée le 22 mai...

Deux lois portant autorisation de la ratification d’un accord de prêt et d’un accord de crédit promulguées par Félix Tshisekedi

Ce jeudi 04 juin, le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo a promulgué deux lois portant autorisation de la ratification d'un...

Félix Tshisekedi préside la 34e réunion du conseil des ministres

À partir de la cité de l'Union africaine, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo préside la 34e réunion du...

Covid-19: Le pool scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC

Le pool scientifique du ministère de la Recherche Scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC,...

UDPS-UNC: le divorce est irréversible avec le procès de 100 jours (Roger Lumbala)

Le président national du RCDN, Roger Lumbala wa Tshitenga, affirme que le divorce entre l'UNC et l'UDPS est irréversible avec le procès...