PUBLICITÉ

UDPS : Paul Tshilumbu juge « illégale » et « une blague de mauvais goût » sa suspension

Suspendu vendredi 10 avril 2020 du poste de secrétaire national chargé des questions électorales et porte-parole de l’UDPS, Paul Tshilumbu, qualifie cette mesure d’ »illégale ». Il estime, par ailleurs, que l’actuel président a.i. n’en a pas qualité.

« C’est une fuite en avant. Je dis et je reste le secrétaire national en charge des questions électorales et porte-parole du parti jusqu’au jour où on va organiser un congrès. C’est une décision illégale. C’est une blague de mauvais goût », a répondu le porte-parole suspendu.

- Publicité-

Il a été reproché à Paul Tshilumbu le fait de n‘avoir pas respecté les instructions de la haute hiérarchie dans le dossier Kamerhe, par ses multiples déclarations et sorties médiatiques.

« Il a été constaté que vous avez foulé au pied ces instructions de la hiérarchie en utilisant à volonté les médias, en émettant publiquement des points de vue sur ce dossier délicat en phase d’instruction au Parquet et ce, en violation de l’article 65-3 de nos statuts. Par vos multiples déclarations médiatiques, vous avez ainsi engagé le parti et êtes tombé sous le coup de l’article 66-3 de nos statuts », a expliqué Jean-Marc Kabund.

C’est à quoi Paul Tshilumbu a répondu :« Nous ne sommes pas un parti où il y a une Autorité morale. Nous, nous sommes l’UDPS. Ce n’est pas le parti de JM Kabund pour qu’il commence à nous donner des ordres ».

Paul Tshilumbu fait partie du collectif « Sauvons l’UDPS » qui a demandé la démission de JM Kabund pour « violation des statuts du parti ». Ils ont menacé d’aller en justice s’il persistait dans ce qu’ils qualifient « d’illégalité. »

Thierry Mfundu

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

1 COMMENTAIRE

  1. Il est étonnant que ce professeur d’université ne sait pas faire la part des choses entre être soumis à une autorité et observé une discipline, laquelle en plus d’être mère fondatrice de tout regroupement sérieux, est aussi source de tout ce qui s’augure bon. Il y a eu bcp de dérapage orchestrés par ce mr Tshilumbu et sa bande des connaisseurs qui en leur temps n’ont amené l’UDPS nulle part. Grace à JM Kabund, nous sommes au pouvoir. Ces corrompus doivent arrêter, leurs sales besognes sont mis à nus et l’UDPS n’est pas comme ils pensent un parti des ridicules sans organisation ni loi. Il y a un president a.i lequel s’il décide tout le monde doit être soumis.

Comments are closed.

EN CONTINU