Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 8:33 8 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 8:33 8 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 8:33 8 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 8:33 8 h 33 min

Covid-19: l’OMS en RDC au centre d’une confusion dans une alerte autour d’une fausse Chloroquine

Un document publié sur un site de l’OMS identifié sur le lien https://www.who.int/news-room/detail/09-04-2020-medical-product-alert-n4-2020 alerte sur la commercialisation d’une fausse chloroquine en RDC.

« Entre 31 mars et le 2 Avril 2020, le système mondial de surveillance et de suivi de l’OMS des produits médicaux de qualité inférieure et falsifiés a reçu neuf signalements de chloroquine confirmées falsifiées dans trois pays, » peut-on lire dans ce document d’alerte N°04/2020.

Parmi ces trois pays, se trouve également citée la République Démocratique du Congo. Il ya également le Cameroun et le Nigeria dans cette liste. Pour la RDC, les faux produits identifiés sont doubles. Il y a la Chloroquine phosphate 250 mg, attribué au fabricant Brown & Burk pharmaceutical limited fabriqué en 2018 pour expirer en 2022. Une autre chloroquine 250 mg Dawa Limited fabriqué en 2019 pour expirer en 2023.

Des médicaments déjà au centre d’une grande polémique en RDC entre un lot déclaré faux par un laboratoire de recherche remis par l’ambassadeur itinérant haitien David François et un autre lot remis à l’équipe de la riposte contre le Coronavirus par l’ex-premiere dame, Olive Lembe Kabila.

Ce document est diffusé par plusieurs médias.

Curieusement, l’OMSRDC dénonce ce document comme un faux en replaying à plusieurs tweets annonçant l’alerte notamment celle de notre consoeur Rachel Kitsita de Actu30.

« Ce document est un FAUX, l’OMS n’a jamais produit un quelconque communiqué en ce sens. Regardez bien de près que c’est falsifié; les faussaires ont pris le logo et l’adresse de l’OMS pour mettre leurs faux écrits. Ce n’est même pas signé par l’équipe de média de l’OMS. Vérifiez!« 

Entre-temps, le lien sur l’alerte du site international de l’OMS est toujours disponible et maintenue.

Finalement, qui dit vrai sur l’authenticité du document entre L’OMSRDC et l’OMS?

Est il que l’OMSRDC n’est pas à sa première confusion, son compte a déjà publié des informations erronées sur le Covid19 en RDC.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Bjr
    Vu que L’OMS et ses partenaires qui voulaient mettre
    fin a 1/3 d »humanité dans le monde avec leurs vaccins ,ne peuvent être content avec d’autres docteurs qui avaient une bonne fois de contre care leurs satanisme projet et prouvé que la chloriquine peux encore sauver la vie de se qui souffrent

  2. Alors suite à vos réactions qu’elle conclusion peut ont tiré sur le deux produits ?, Elle est bonne au pas ?,
    Et comment vous envisagez pour la suite mais une chose ce que nous n’est voulons les vaccins de bellgat et autres au Congo
    Merci cordialement.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...