mardi, octobre 19, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Sindika Dokolo sur Muanda Nsemi : « ses délires mystico-politiques ont fait trop de morts. Trop de laxisme en RDC « 

- Publicité-

La dernière sortie médiatique de Ne Muanda Nsemi n’a pas laissé indifférentes plusieurs personnalités du monde politique congolais.

À la suite des échauffourées entre la police et ses militants qui auraient fait, selon le bilan établi par le Bundu Dia Mayala, son bras politique, 4 morts et 11 blessés.
Au cours d’une conférence de presse tenue dans sa résidence, il a dit ce qui suit:

- Publicité-

« Vous êtes tous témoins. Je viens de saisir la communauté internationale. Je le déclare en ce jour, si la RDC totalise 100 morts à cause du Coronavirus, je chasserai Félix Tshisekedi et je vais faire un coup d’État tranquille ».

Cette déclaration et tant d’autres à caractère seccesionniste n’ont pas laissé indifférentes plusieurs personnalités, dont Sindika Dokolo et Mme Catherine Nzuzi Wa Mbombo.

Le coordonnateur du Mouvement Debout Congolais, Sindika Dokolo, est monté au créneau et parle de Ne Muanda Nsemi comme d’une personne qui souffre d’une condition sociale et dénonce le laxisme du Gouvernement face à cette affaire.

« Mr Muanda Nsemi ne représente ni un peuple, ni une province. Il souffre clairement d’une condition médicale. Il n’est ni en possession de tous ses moyens, ni en capacité d’exercer des responsabilités. Ses délires mystico-politiques ont fait trop de morts. Trop de laxisme en RDC. https://t.co/uD349YHfU6, » a tweeté le coordonnateur des Congolais debout.

Idée partagée par Mme Catherine Nzuzi Wa Mbombo, ancienne Gouverneure du Kongo Central, qui affirme que la place de Ne Muanda Nsemi est en prison ou dans une clinique psychiatrique.

« Mwanda Nsemi est malade , c’est aussi un grand anarchiste. Sa place est en prison ou dans une clinique
psychiatrique mais pas en liberté.
C’est un danger public, » a tweeté Nzuzi Wa Mbombo.

Le président de la République a récemment, au cours d’une réunion de sécurité, donné un avertissement à Ne Muanda Nsemi.

Le président du CNSA, Joseph Olengakhoy, a été délégué pour prendre langue avec lui et tenter un dialogue avec les autorités.

Ne Muanda Nsemi aurait réclamé ses émoluments non payés de député, la prise en charge de ses adeptes blessés et l’enterrement de ceux décédés ainsi que son amélioration sociale.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Il est dans ses états. Le remettre en prison c’est cherché qu’elle soit de nouveau cassée.
    Il y a une clinique en RDC avec tous les fous qui jonchent Kinshasa, Matadi et Boma pour ne citer que ces villes.
    Remettez-le dans ses droits point barre.

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :