Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min

RDC: Condamné à 5 ans des travaux forcés, Oly Ilunga décide de se pourvoir en cassation

Le collectif des avocats du Dr Oly Ilunga, ancien ministre de la Santé publique condamné à 5 ans de travaux forcés, a décidé de se pourvoir en cassation contre l’arrêt de la Cour de cassation de la RDC sous RP 04/CR du 23 mars 2020 siégeant en matière répressive ou pénale.

Dans son message signé par Me Guy Kabeya, ce collectif dit avoir reçu mandat de Oly Ilunga. Il déclare que l’un d’eux s’est présenté lundi 30 mars 2020 au greffe de la Cour de cassation. « Mais, contre toute attente et avec regret, le greffe de la Cour de cassation a refusé de recevoir ladite déclaration sous prétexte qu’elle ne serait pas prévue dans la loi, et ce, malgré les dispositions de l’article 95 et 6 de la loi organique N°13/011-B du 11 avril 2013 portant organisation, fonctionnement et compétences des juridictions de l’ordre judiciaire. »

De plus, ajoute Me Guy Kabeya, le refus au Dr Oly Ilunga Kalenga d’introduire ce recours est une violation de l’article 21 de la Constitution de la RDC qui garantit à tous le droit de former un recours contre un jugement.

« Le docteur Oly Ilunga se propose ainsi de tirer toutes les conséquences juridiques de cette situation au niveau africain et international, » conclut ce message.

L’ancien ministre de la Santé, Oly Ilunga Kalenga, et son ancien conseiller financier Ezechiel Mbuyi Mwasa ont été condamnés, lundi 23 mars 2020, à 5 ans de travaux forcés pour le détournement de plus de 400 000 dollars. Cet argent était destiné à la riposte contre le virus Ebola dans la partie est du pays.
Arrêté en août 2019, il était depuis mi-septembre assigné à résidence.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...