Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

vendredi, juin 5, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 5 June 2020 à 5:32 5 h 32 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 5 June 2020 à 5:32 5 h 32 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 5 June 2020 à 5:32 5 h 32 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 5 June 2020 à 5:32 5 h 32 min

l'info en continu

Raymond Tseni et Joseph Amula, 2 leaders de CODECO, transférés à Kinshasa

Ils sont arrivés dimanche 29 mars 2020 à Kinshasa, Tseni Adrionzi et Joseph Amula Alias Kesta, deux leaders influents du groupe armé Coopérative pour le développement du Congo (CODECO).

- Publicité-

Ils ont été transférés dans la capitale congolaise par les services de renseignements civils (ANR) et militaires (DEMIAP), après leur détention à la prison centrale de Bunia (Ituri, nord-est de la RDC) pour participation à des mouvements insurrectionnels en Ituri, depuis 1999.

Ces deux leaders ont été arrêtés le 17 mars 2020 dans le territoire de Djugu en Ituri, au village Alha en secteur de Walendu Pitsi, à plus de 80 Km au nord de Bunia par le 3201e régiment des FARDC basé à Djugu.

Leur chef Justin Ngondjolu, blessé par balles au cours d’un accrochage avec les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), est décédé.

Sa mort a été annoncée à la presse, vendredi 27 mars 2020 dans la matinée, par le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole du secteur opérationnel de l’armée en Ituri.

« Le leader de la milice CODECO a rendu l’âme des suites de ses blessures, ceci après des accrochages qui ont ont opposé ses hommes aux militaires des FARDC dans la soirée du mercredi 25 mars 2020 au village Mokpa (entre la localité de Linga et Dhebu) dans le secteur des Walendu-pitsi, lorsqu’il revenait, à bord d’un véhicule, de la localité de Kpandroma où il était allé prendre part à l’enterrement de son proche collaborateur Ndalo, neutralisé il y a quelques semaines par l’armée« , a renseigné le porte-parole de l’armée en Ituri.

Selon la radio Okapi citant des sources sécuritaires, ces personnes récidivistes constituent le cerveau de cette milice armée à la base des centaines de morts des civils dans plusieurs villages du territoire de Djugu.

Ce transfert s’est déroulé sous la supervision du commandant intérimaire du secteur opérationnel des FARDC en Ituri, le général Yav Avul, et du responsable provincial des renseignements civils.

Selon des sources sécuritaires, ces deux leaders du groupe armé CODECO sont transférés dans la capitale de la RDC pour permettre aux autorités nationales d’approfondir les enquêtes sur les atrocités de Djugu dont ils sont accusés.

Les communautés locales saluent ce transfert qui, selon elles, va permettre au public de connaître les vrais mobiles de ce qu’elles qualifient de « massacre des populations de Djugu » et leurs commanditaires.

Raymond Tseni et Joseph Amula ont déjà été arrêtés plusieurs fois et détenus. Curieusement, ils avaient toujours réussi à s’échapper de prison ou bénéficier d’une grâce présidentielle.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

COVID-19: La BAD accorde une somme de 13,55 millions USD pour soutenir la CEMAC dont 1,22 à la RDC

Le Conseil d'administration de la BAD a accordé mardi une somme de 13,55 millions USD en vue de soutenir les pays membres...

Dossier 100 jours: la cause pour plaidoirie est renvoyée au jeudi 11 juin prochain

Après avoir été éclairé suite aux interventions des différents renseignants et les témoins ce jeudi 04 juin, le président du tribunal de...

Peter Kazadi: « Je n’ai pas été associé à ce programme »

Entendu comme témoin au cours de ce procès de 100 jours, le député provincial Peter Kazadi affirme n'avoir pas été associé à...

Covid-19: l’OMS va reprendre ses essais sur l’hydroxychloroquine

Les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine pour traiter la covid-19 vont bientôt reprendre. C'est ce qu'a affirmé l'Organisation Mondiale de...

Molendo Sakombi: « j’avais déjà fait un arrêté interdisant toute construction et morcellement des terrains là bas…J’ai donc finalement autorisé »

Invité au tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe dans le procès de 100 jours comme renseignant, Ministre des affaires foncières, Molendo Sakombi,...