Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

l'info en continu

Le Bundu Dia Kongo parle de 4 morts dans les accrochages de ce matin avec la police

Le bilan provisoire de la répression des adeptes du mouvement mystico-religieux Bundu Dia Kongo par la Police nationale congolaise (PNC), ce lundi 30 mars 2020, est chiffré à 4 morts, rapporte Me Philippe Kibangu, le chargé de communication de la secte BDM.

- Publicité-

Me Kibangu signale qu’un motocycliste aurait reçu une balle perdue et que le nombre des adeptes rassemblés portant l’effigie de Né Mwanda Nsémi était inférieur à 20 personnes, dans le strict respect des mesures d’hygiène édictées par le Chef de l’État.

« Et ils avaient respecté la distance d’un mètre entre eux. Depuis la mise en résidence surveillée de leur leader, la plupart de leurs adeptes errent aux alentours de sa maison puisqu’ils ont été interdits d’y accéder. Jusque là, la police n’a pas encore donné le bilan officiel de ces affrontements », a-t-il expliqué aux médias.

La police a réprimé à coups de balles en l’air et de gaz lacrymogènes les adeptes du BDK qui ont organisé une parade non autorisée sur l’avenue Kasa-Vubu au niveau de la station ML, entre les communes de Kintambo et de Ngaliema.

La police n’a pas encore établi un bilan officiel de cette répression.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Ce impressionnant , dans un pays où on pense pronait l’Etat de droit et la democratie qu’il y ait un type apparament fou et idiot de son comportement qui fait alterer la situation dans un capital où vit toutes les institutions de la rdc , hors ce fou a été bien maitrisé par son homologue kabila , pourquoi pas l’arreter et le retourner en prison??????

  2. Les évenements qu’on vient de vivre à Kinshasa comme au Katanga ne sont pas du tout à encourager. En effet, au moment où tout le monde est préoccupé à chercher des solutions à la situation critique crée par le COVID 19, en commençant par les autorités, on n’a pas besoin d’une crise qui viendrait perturber le fonctionnemet normal de nos institutions. Ça serait une catastrophe pour le pays.

Comments are closed.

EN CONTINU

Retrait de Trois de quatre auteurs de l’étude controversée: L’OMS accepte les essais cliniques de l’hydroxychloroquine sur la covid-19

Trois des quatre auteurs de l'étude controversée sur les effets nocifs de l'usage de l'hydroxychloroquine sur la covid-19 publiée le 22 mai...

Deux lois portant autorisation de la ratification d’un accord de prêt et d’un accord de crédit promulguées par Félix Tshisekedi

Ce jeudi 04 juin, le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo a promulgué deux lois portant autorisation de la ratification d'un...

Félix Tshisekedi préside la 34e réunion du conseil des ministres

À partir de la cité de l'Union africaine, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo préside la 34e réunion du...

Covid-19: Le pool scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC

Le pool scientifique du ministère de la Recherche Scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC,...

UDPS-UNC: le divorce est irréversible avec le procès de 100 jours (Roger Lumbala)

Le président national du RCDN, Roger Lumbala wa Tshitenga, affirme que le divorce entre l'UNC et l'UDPS est irréversible avec le procès...