RDC: L’avocat d’Oly Ilunga sollicite son transfert de la prison à la résidence surveillée

0
1683

Dans une lettre adressée au Procureur Général dont une copie est parvenue mercredi 25 mars 2020 à la rédaction de POLITICO.CD, l’avocat de l’ancien ministre de la Santé de la RDC, Oly Ilunga, sollicite son transfert de la prison à la résidence surveillée.

Pour Maître Kabeya Muana Kalala, la détention actuelle d’Oly Ilunga au Centre pénitentiaire et de réhabilitation de Kinshasa est contraire aux alinéas 1er et 2 de l’article 47, de la loi organique relative à la procédure devant la Cour de cassation, car ce dernier dispose du droit de se pourvoir en cassation contre ledit arrêt rendu en dernier ressort.

Il explique que l’ancien ministre de la Santé, « son client », était surpris de constater que des éléments de la Police l’ont pris pour le conduire au CPRK.

« De prime abord, il convient de constater que cet arrêt rendu en dehors des délais légaux et même de la date annoncée par la Cour de Cassation, n’a jamais été signifié à mon Client. Il ne peut donc être exécuté », souligne t-il

« Je sollicite la remise en résidence surveillée sise avenue Bumba, numéro 4, quartier Ma campagne, commune de Ngaliema, ville de Kinshasa, en République démocratique du Congo « , conclut Maître Kabeya Muana Kalala.

L’ancien ministre de la Santé, Oly Ilunga, a écopé de 5 ans de prison, avec travaux forcés pour détournement des fonds alloués à la riposte contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola.

Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD