Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min

l'info en continu

Commerce extérieur: le ministre Jean Lucien Bussa interdit la consommation et la commercialisation d’un pilchard 400g produit en Afrique du sud

Le ministre du commerce extérieur Jean Lucien vient d’interdire la consommation et la commercialisation d’un type de pilchard en sauce tomate et en sauce tomate pimentée de 400g, produits en 2019 par la société West Point Processors, basée à Cape Town, en Afrique du Sud.

- Publicité-

C’est le contenu d’un communiqué du ministère du commerce extérieur dont une copie est parvenue à Politico.cd.

« Cette décision intervient après des défaillances constatées dans le processus de production de ces produits, précise le communiqué.

Selon Jean-Lucien Bussa, ces produits se distinguent par les caractéristiques suivantes:
boites de 400g, codes de lots commençant par zst29 et zsc29, marques (Deep Catch, Mammas, Ok Houserband, Prime Océan, Spar, Sunny, Shoprite Ritebrand, Cape Point, Checkers, U Brand, Saldanha et West Point.

Se référant à la mission de la commission sanitaire et phytosanitaire (SPS) entendue par son avis du 17 mars 2020, Jean-Lucien Bussa par son ministère prend, en outre, les mesures ci-après pour accompagner cette interdiction :

  1. Interdiction formelle de toute importation, commercialisation et consommation des lots des produits précités ;
  2. Instruction aux services habilités de procéder au retrait du marché et à la destruction desdits produits suivant les normes ;
  3. Tous les services de l’ordre opérationnel œuvrant aux frontières et sur toute l’étendue de la R.D.C sont chargés, chacun, en ce qui le concerne, de l’exécution de ces mesures.

« C’est compte tenu du danger que présentent ces denrées alimentaires pour la santé humaine, que cette décision intervient, » conclu le communiqué.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Depuis la ségrégation raciale « Apartheid » en Afrique du Sud, plusieurs mécanismes d’extermination des noirs étaient mis sur pied notamment, l’empoisonnement des produits en boîtes de conserve. Une décision du Ministre qui tombe à pic et y a de quoi s’en féliciter. Mais la question, qui me vient à l’esprit, est celle de savoir comment l’OCC a laissé passer cette marchandise entrée au pays ? Ces chefs devraient s’expliquer et en porter toute la responsabilité.

Comments are closed.

EN CONTINU

L’ambassadeur des USA en RDC salue l’arrestation de +, un des puissants chefs de la milice Kamuina Nsapu

L'ambassadeur des USA en RDC, Mike Hammer salue l'arrestation de Trésor Mputu, un des puissants chefs de la milice Kamuina Nsapu.

Covid-19 au Sud-Kivu : la commune d’Ibanda en confinement total à partir de ce lundi 01 juin

Face à l'augmentation des cas de covid-19 à Bukavu au Sud-Kivu, soit de 4 à 16 cas et puis de 16 à...

Kinshasa: Travaux d’aménagement des marchés municipaux pour accueillir les vendeurs du marché central

Dans le cadre de l'opération "Kinshasa Bopeto" , initiée par Gentiny Ngobila Mbaka, l'hôtel de ville de Kinshasa a entrepris les travaux...

Covid-19: Un 5e cas testé positif au sein de l’ambassade des USA en RDC

L'ambassade des USA en RDC vient d'enregistrer un 5e cas positif du covid-19 parmi son personnel depuis le début de l’épidémie déclarée...

Reddition des groupes armés: le problème de la prise en charge se pose (Gouverneur Théo Kasi)

Ces dernières semaines dans les provinces du Nord et du Sud Kivu, plusieurs centaines d’éléments des groupes armés se sont rendus aux...