samedi, octobre 16, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Commerce extérieur: le ministre Jean Lucien Bussa interdit la consommation et la commercialisation d’un pilchard 400g produit en Afrique du sud

- Publicité-

Le ministre du commerce extérieur Jean Lucien vient d’interdire la consommation et la commercialisation d’un type de pilchard en sauce tomate et en sauce tomate pimentée de 400g, produits en 2019 par la société West Point Processors, basée à Cape Town, en Afrique du Sud.

C’est le contenu d’un communiqué du ministère du commerce extérieur dont une copie est parvenue à Politico.cd.

- Publicité-

« Cette décision intervient après des défaillances constatées dans le processus de production de ces produits, précise le communiqué.

Selon Jean-Lucien Bussa, ces produits se distinguent par les caractéristiques suivantes:
boites de 400g, codes de lots commençant par zst29 et zsc29, marques (Deep Catch, Mammas, Ok Houserband, Prime Océan, Spar, Sunny, Shoprite Ritebrand, Cape Point, Checkers, U Brand, Saldanha et West Point.

Se référant à la mission de la commission sanitaire et phytosanitaire (SPS) entendue par son avis du 17 mars 2020, Jean-Lucien Bussa par son ministère prend, en outre, les mesures ci-après pour accompagner cette interdiction :

  1. Interdiction formelle de toute importation, commercialisation et consommation des lots des produits précités ;
  2. Instruction aux services habilités de procéder au retrait du marché et à la destruction desdits produits suivant les normes ;
  3. Tous les services de l’ordre opérationnel œuvrant aux frontières et sur toute l’étendue de la R.D.C sont chargés, chacun, en ce qui le concerne, de l’exécution de ces mesures.

« C’est compte tenu du danger que présentent ces denrées alimentaires pour la santé humaine, que cette décision intervient, » conclu le communiqué.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Depuis la ségrégation raciale « Apartheid » en Afrique du Sud, plusieurs mécanismes d’extermination des noirs étaient mis sur pied notamment, l’empoisonnement des produits en boîtes de conserve. Une décision du Ministre qui tombe à pic et y a de quoi s’en féliciter. Mais la question, qui me vient à l’esprit, est celle de savoir comment l’OCC a laissé passer cette marchandise entrée au pays ? Ces chefs devraient s’expliquer et en porter toute la responsabilité.

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :