Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

Réfugiés burundais, incident à la frontière zambienne: Marie Tumba Nzeza privilégie le dialogue et les relations de bon voisinage

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo vient de donner sa position officielle en rapport avec la présence de plus de 1400 réfugiés burundais et de l’incident à la frontière zambienne dans la nuit du 15 mars au 16 mars 2020.

À travers un communiqué de presse parvenu à Politico.cd mardi 17 mars 2020, la ministre d’État en charge des Affaires étrangères a salué les efforts des services compétents de la RDC qui se sont attelés dans le rapatriement des réfugiés burundais pour que le droit international soit d’application et que les intérêts vitaux de bon voisinage, de paix et de sécurité soient préservés aux bénéfices des deux peuples et des deux gouvernements respectifs.

S’agissant des incidents intervenus à la frontière entre la RDC et la Zambie, « le gouvernement rassure que la paix est revenue et réaffirme les bonnes relations de bon voisinage qui ont toujours caractérisé les deux États », peut on lire dans le communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères.

En outre, Marie Ntumba Nzeza annonce que la RDC est en contact avec les autorités des deux pays concernés pour préserver la paix et privilégier la paix par le dialogue permanent en vue de consolider la stabilité dans la région.

Les gouvernements provinciaux du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, sous la facilitation de la Direction Générale des Migrations (DGM), se sont mobilisés pour rapatrier plus de 1600 Burundais qui étaient en situation irrégulière en RDC.

Ces réfugiés ont été retrouvés dans une concession située au quartier Lac Vert, dans la ville de Goma. Certaines sources disent qu’ils y étaient installés depuis 2018.

Les autorités provinciales du Nord-Kivu ont décidé de les rapatrier au Burundi, en passant par Bukavu et Uvira, dans la province du Sud-Kivu.
Ce mardi 17 mars 2020, le vice-gouverneur et la DGM ont reçu 1609 personnes venues à bord des bateaux Emmanuel 2 et 3. Après identification, ces Burundais ont embarqué dans 20 camions des FARDC, sous la facilitation de la DGM et l’escorte de la Police nationale congolaise. Ils ont été acheminés jusqu’au Burundi, via Kanvinvira à Uvira, qui était leur porte d’entrée.

S’agissant de l’incident à la frontière congolo-zambienne, des policiers zambiens ont poursuivi des creuseurs congolais vendant frauduleusement des matières contenant du cuivre jusque dans le territoire de la RDC, précisément dans la localité minière de Lonshi, au sud de la province du Haut-Katanga.

Cette intrusion a été dénoncée par les autorités de la province du Haut-Katanga, le 14 mars 2020.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...