Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

lundi, juin 1, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 1 June 2020 à 5:27 5 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 1 June 2020 à 5:27 5 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 1 June 2020 à 5:27 5 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 1 June 2020 à 5:27 5 h 27 min

RDC: L’ancien bâtonnier JC Muyambo va porter plainte contre Kalev Mutond à la CPI

L’ancien bâtonnier de Lubumbashi, Jean-Claude Muyambo, a pris la décision de porter plainte contre l’ancien patron de l’Agence nationale des renseignements (ANR), Kalev Mutond, à la Cour pénale internationale (CPI) pour arrestations arbitraires, tortures, traitements inhumains et privatisation de soins lors de son emprisonnement sous le régime de Joseph Kabila.

Cette décision a été annoncée dans une interview accordée à la radio Top Congo FM, samedi 14 mars 2020.

Il affirme avoir déjà complété son dossier pour la CPI et que c’est son avocat de Paris qui le traite.

Il confirme, en outre, ne pas être la seule victime dans cette affaire et cite le secrétaire général de son parti SCODE, un sujet rwandais et une autre victime résidant à Goma. « Cette dernière venait de l’appeler, » indique-t-il.

Par ailleurs, le président de SCODE annonce qu’un autre dossier pour lui et pour les combattants de l’UDPS, qui avaient été brûlés dans leur permanence à Kinshasa/Limete, se trouvent déjà à La Haye, à la CPI.

S’agissant de la compétence de la CPI pour juger de cette affaire, il ne fait aucun doute. L’ancien ministre de Kabila soutient que la Cour pénale internationale est habilitée à connaître l’affaire qui l’oppose, lui et ses compagnons d’infortune, à l’ancien Administrateur général de l’agence des renseignements civils congolais.

JC Muyambo avait été arrêté pour stellionat et condamné à cinq ans de prison en 2016.

Libéré le 3 janvier 2019, à la faveur de l’alternance démocratique en RDC, il a, au mois de février 2020 avec d’anciens détenus de la prison centrale de Makala, manifesté l’intention de porter plainte contre le même Kalev Mutond que lui-même avait déjà accusé, sans succès, en 2016.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...