Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min

RDC: Inauguration de la Clinique de Panzi du Dr Mukwege à Kinshasa

Prix Nobel de la paix, le gynécologue congolais Denis Mukwege a inauguré la Clinique de Panzi de Kinshasa, rapporte la Panzi Founadation DRC.

L’inauguration consacre la promesse du premier prix Nobel congolais au développement d’un nouveau One Stop Center dans la capitale congolaise de plus en plus touchée par les violences sexuelles avec le fonds qui lui a été octroyé le 10 décembre 2018.

Appelée Clinique Panzi de Kinshasa, ce centre va permettre à toutes les victimes de violences sexuelles de se retrouver dans un lieu unique afin d’être prises en charge psychologiquement, médicalement, juridiquement et de se reconstruire dans la société avec des formations professionnelles et une aide à la réinsertion économique proposée par les programmes du Modèle de Panzi.

Selon la Panzi Foundation DRC, la partie « médicale » et « aide psychologique » de ce futur One Stop Center est, d’ores et déjà, ouverte et soignera des cas divers de pathologies gynécologiques ainsi que les victimes de violences sexuelles. Dans quelques mois, elle sera complétée par le programme d’accompagnement socioéconomique ainsi que la médiation familiale et l’aide juridique pour les femmes qui désirent porter plaintes contre leurs bourreaux à un seul et même endroit. Ce qui leur évite de devoir, notamment réexpliquer leur histoire à plusieurs reprises, processus particulièrement traumatisant pour ces femmes qui sont déjà stigmatisées et meurtries.

« Nous avons décidé d’allouer l’enveloppe accompagnant le Prix qui m’a été décerné, lors de la cérémonie du Prix Nobel de la Panzi d’Oslo, aux soins des victimes de violences sexuelles de cette ville de Kinshasa », a déclaré le Dr Mukwege lors de la cérémonie inaugurale qui a eu lieu jeudi 12 mars 2020.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Mme Chantal Mulop, conseillère spéciale du président de la République en matière de violences sexuelles, et de M. Augustin Matata Ponyo, ancien Premier ministre.

En effet, Kinshasa est un endroit clef pour la lutte contre les violences sexuelles qui s’étendent aujourd’hui sur tout le territoire de la République. La demande devenant très importante au niveau de la capitale congolaise, le projet d’un One Stop Center sur Kinshasa devenait un impératif pour le Dr Mukwege et permettra également de répondre aux besoins en santé sexuelle et reproductive de milliers de femmes de la ville de Kinshasa.

La Clinique Panzi de Kinshasa est la première phase de la réplication du Modèle de prise en charge holistique de Panzi à Kinshasa. L’objectif serait d’ouvrir d’autres One Stop Centers dans les provinces qui en ont besoin.

Comme la plupart des capitales africaines, Kinshasa fait face à un phénomène de violences sexuelles sur des filles mineures. Dans certains quartiers, des femmes sont forcées à avoir des relations sexuelles et sont forcées à entrer dans des réseaux de prostitution contre leur gré.
La Clinique Panzi de Kinshasa est située dans la commune de Ngaliema, quartier Congo, au numéro 6 de la rue Walungu.

« La Clinique Panzi organisera des missions de Cliniques Mobiles, dans différents coins de Kinshasa afin d’assurer une prise en charge adéquate aux femmes désireuses de bénéficier des services du Modèle de Panzi.
Makala et Limete sont les deux premières communes à bénéficier des Cliniques Mobiles
« , renseigne la Panzi Foundation DRC.

Thierry Mfundu

- Publicité -

5 Commentaires

    • si on avait au Congo deux hommes comme dr MUKWEGE devrait allez loin.merci dr MUKWEGE pour cette initiative pour nos mères,sœurs,grands mères, ainci que nos enfants filles.nous voulons et nous allons priés DIEU a ce que ça soit dans toutes les provinces de la RDC en général.
      MERCI dr MUKWEGE pour cette œuvre.

  1. Un example a suivre par toute personne ayant la bonne conscience. Surtout nous soit disant dirigeants et professeurs qui ont toujours penses a leur propres interets et ont ainsi detruit notre pays. Felicitations Dr Mukuege. Merci pour votre esprit altruiste.

  2. yes je suis encouragé par l esprit qui anime Dr mukwege
    il joue bien son role pour l,humanité entant que un homme ordinaire ;ayant su ncomprendre
    le but de sa creation et de son parcours sur cette terre
    longue vie Mzee , on est fier de vous

  3. On devient Docteur mais on naît Humaniste. Seul cette disposition de coeur conduit à une destinée comme celle du Dr MUKWEGE, ne pas s’embarrasser du qu’en dira t-on quoi qu’il se passe, suivre et écouter son coeur et Dieu intervient, connaissant la Vraie Motivation de l’homme.

    J’encourage nos jeunes médecins actuels de prendre exemple avec toute patience et modestie afin d’éviter de jouer avec les vies de nos populations…

    Dieu vous bénisse, Dr. Mukwege, Réparateur des Femmes…, vous me rendez fière d’être Congolaise!

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...