Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

vendredi, juin 5, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min

Le Franc congolais connaît une dépréciation face au dollar au marché parallèle

Au cours de la semaine du 2 au 8 mars, le Franc congolais a connu une dépréciation sur le marché parallèle face au dollar américain par rapport à la semaine du 23 février au 1er mars.

C’est ce qu’a relevé l’ACP sur les différents marchés de change éparpillés à Kinshasa.

Dans la semaine sous examen, le dollar américain s’est négocié à 1.752 (mille sept cent cinquante-deux) FC en ce qui concerne le taux le plus élevé, à 1.730 (mille sept cent trente) FC le taux le plus bas, note l’ACP.

Le taux de change d’un dollar américain est fixé à 1.752 (mille sept cent cinquante-deux) FC, quand il s’agit du change de 50 (cinquante) USD ou plus et à 1.730 (mille sept cent trente) pour le change de moins 50 (cinquante) USD sur le même marché.
Ce qui dénote que le taux de change d’un dollar américain en rapport avec le franc congolais est tributaire de la somme destinée au change sur ce marché.

Certains cambistes Interrogés par l’ACP sur cette dépréciation du taux de change après deux à trois semaines de stabilité, ont noté la forte circulation de la masse monétaire de la devise nationale sur le marché parallèle au cours de la semaine sous examen.

« La dépréciation est dictée par la demande accrue des devises étrangères par les opérateurs économiques pour des voyages d’affaires. Ils précisent que nombreux parmi ces opérateurs économiques avaient annulé leurs voyages en attendant que le coronavirus trouve une thérapeutique. Il s’agit également de l’insuffisance des réserves en devises étrangères par la Banque centrale du Congo (BCC) pour couvrir les besoins à l’importation des opérateurs économiques, » ont répondu à l’ACP les autres campbistes.

Cette dépréciation est également consécutive à la rupture des stocks des opérateurs économiques qui ont pour le moment repris le chemin des pays nantis, afin de renouveler leurs stocks en diverses marchandises.

Et d’ajouter que les opérateurs économiques font des anticipations sur l’évolution de la situation macroéconomique du pays qu’ils jugent fragile.

« La monnaie nationale qui avait commencé le mois de mars de l’année 2020 en cours avec une stabilité relative, soit 1.748 (mille sept cent quarante et huit) FC le dollar, a perdu de sa valeur au milieu de la semaine de la première quinzaine du mois en cours avec un taux oscillant entre 1730 FC congolais pour les moins disant et 1.752 FC pour les plus offrants, » souligne l’ACP.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...