Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,878
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min
DRC
3,259
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min
DRC
537
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min
DRC
82
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min

l'info en continu

Visite du Vice ministre de la Justice à Makala: Félix Tshisekedi demande de laisser la justice faire son travail

Au cours du conseil des ministres tenu ce vendredi 06 mars 2020 à la cité de l’UA, le Président de la République, Félix Tshisekedi, a été informé sur l’initiative de la visite à Makala aux entrepreneurs detenus pour des présumés détournements des fonds alloués pour l’exécution des travaux de 100 jours par le Vice-Ministre de la
Justice, Bernard Takahishe Ngumbi le lundi 02 mars dernier

- Publicité-

« Après avoir été informé de l’agitation qui a suivi la visite du Vice-Ministre de la Justice à la prison de Makala, le Chef de l’Etat a rappelé ce qu’il a toujours soutenu à savoir qu’on doit laisser en toute circonstance la Justice faire son travail en toute indépendance, sans interférence, » peut on lire dans le compte rendu du conseil des ministres.

Tout en décidant d’aborder cette question à huis clos entre le Vice-Ministre et le Vice-Premier Ministre de la Justice, le Chef de l’Etat a stigmatisé la riposte de ce dernier dans les médias qui n’était pas de nature à calmer la situation. »

Cette visite des prisonniers dits VIP par l’opinion publique n’avait pas laissé indifférente le Vice-premier Ministre en charge de la justice, Célestin Tunda ya Kasende qui dans un communiqué de presse, avait appelé la justice à jouer pleinement son rôle tout en niant avoir conduit une visite de certains prisonniers de manière particulière, ni mandater une tierce personne.

Le Vice ministre de la justice s’est défendu en déclarant avoir agit sur instruction du chef de l’Etat.

Notons que le président Félix Tshisekedi lors du dernier conseil des ministres, avait déploré que certains magistrats en charge des dossiers soient l’objet de menaces et manipulations.

Il avait aussi déclaré que certaines personnes interpelées étaient victimes de mauvais traitements dans le but de leur extirper les aveux.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

Mise en place d’une commission ad hoc pour faire des propositions concrètes et à court terme pour maximiser les recettes

La question de la maximisation des recettes du pays a été abordé par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi dans sa...

Retrait de Trois de quatre auteurs de l’étude controversée: L’OMS accepte les essais cliniques de l’hydroxychloroquine sur la covid-19

Trois des quatre auteurs de l'étude controversée sur les effets nocifs de l'usage de l'hydroxychloroquine sur la covid-19 publiée le 22 mai...

Deux lois portant autorisation de la ratification d’un accord de prêt et d’un accord de crédit promulguées par Félix Tshisekedi

Ce jeudi 04 juin, le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo a promulgué deux lois portant autorisation de la ratification d'un...

Félix Tshisekedi préside la 34e réunion du conseil des ministres

À partir de la cité de l'Union africaine, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo préside la 34e réunion du...

Covid-19: Le pool scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC

Le pool scientifique du ministère de la Recherche Scientifique annoncera mercredi prochain le (s) protocole (s) retenu (s) pour les essais cliniques en RDC,...