Dossier Mike Mukebayi: Lamuka dénonce l’instrumentalisation de la Justice

0
1368

En réaction au maintien en détention du député provincial, Mike Mukebayi, le Coordonnateur de la coalition LAMUKA, Adolphe MUZITO, dénonce l’instrumentalisation de la Justice par un Régime qui combat la vérité et la liberté d’expression.

C’est le contenu du message d’indignation auprès de l’opinion nationale et internationale écrit ce samedi 07 mars par Adolphe Muzito, coordonnateur de la présidence tournante de la coalition Lamuka.

Pour Adolphe Muzito, depuis le 07 février 2020, un arrêt de la cour constitutionnelle (Arrêt RConst.1065) a réhabilité les immunités parlementaires du député provincial Mike Mukebayi et déclaré inconstitutionnelles les poursuites judiciaires engagées contre lui.

Malgré cet arrêt, le président de la cour d’appel et le procureur général près de cette cour, multiplient selon Adolphe Muzito, les prétextes pour maintenir cet elu de Lingwala en prison.

« Le président de la cour d’appel de la Gombe et le procureur général près de cette cour, doivent dire le droit et rien que le droit, et refuser d’exécuter des ordres manifestement illégaux venant d’un pouvoir d’oppression, » peut on lire dans ce message d’Adolphe Muzito au nom de Lamuka.

Pour ce, il appelle la communauté internationale à agir pour une justice forte et indépendante, et  » exigeons la libération pure et simple de monsieur Mike Mukebayi conformément à la constitution et aux lois du pays. »

Thierry Mfundu