l'info en continu

38e anniversaire de l’UDPS: « Ils ne sont pas dans la ligne des pères fondateurs, ils vont fêter quoi? » (Valentin Mubake)

- Publicité-

L’ancien conseiller politique d’Etienne Tshisekedi, en désaccord avec le leadership de ce parti depuis le décès du lider-maximo, Valentin Mubake, trouve inopportun de célébrer le 38e anniversaire de l’UDPS qui aura lieu ce samedi 15 février au stade de martyrs.

Pour lui, les dirigeants actuels de l’UDPS ne sont plus dans la ligne des pères fondateurs du parti. « Ils ne sont pas dans la ligne des pères fondateurs. Ils vont fêter quoi? Je leur laisse le soin de faire du folklore, s’ils veulent le faire« ,affirme Valentin Mubake sur Top Congo FM.

- Publicité-

Cet ancien cadre de l’UDPS/Tshisekedi aujourd’hui membre de la dynamique pour la vérité des urnes avec Martin Fayulu et Adolphe Muzito, estime que les dirigeants actuels de l’UDPS ont perdu les repères et ne sont plus en odeur de sainteté avec les idéaux qui ont concouru à la fondation de ce parti.

« fêter les 38 ans de l’UDPS, ça veut dire fêter la ligne édictée par les pères fondateurs », a-t-il dit. Et d’interroger: « Nos amis sont restés sur cette ligne là ? ».

Valentin Mubake n’y croit pas et rappelle auprès de nos confrères de Top Congo FM que « les pères fondateurs, en créant l’UDPS, lui avaient assigné un objectif précis à savoir l’avènement d’un État de droit au Congo ».

Ce qui, selon lui, malgré la présence de l’UDPS  à la tête de l’état, est loin d’être le cas. « J’appartiens à l’UDPS le peuple. Je ne suis pas dans le même panier. Je n’ai plus rien à voir avec l’UDPS de Limete ».

Notons qu’hormis les festivités du 38ème anniversaire, l’UDPS célèbre aussi l’an 1 de son accession au pouvoir.

Les festivités auront lieu sauf imprévu ce samedi 15 février au Stade des martyrs à Kinshasa.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU