mercredi, septembre 16, 2020
DRC
10,401
Personnes infectées
Updated on 16 September 2020 à 4:01 4 h 01 min
DRC
317
Personnes en soins
Updated on 16 September 2020 à 4:01 4 h 01 min
DRC
9,817
Personnes guéries
Updated on 16 September 2020 à 4:01 4 h 01 min
DRC
267
Personnes mortes
Updated on 16 September 2020 à 4:01 4 h 01 min

l'info en continu

Sud-Kivu : Un chef de guerre pygmée et ses coaccusés sont condamnés à 15 ans de prison ferme

- Publicité-

Le tribunal Militaire de garnison de Bukavu siégeant en chambre foraine à Miti dans le territoire de Kabare au Sud-Kivu vient de condamner ce mardi 04 février 2020 six prévenus éléments dans le procès opposant le chef groupe de guerre pygmée, de Jean Marie Kasula actif dans le Parc National de Kahuzi Biega, PNKB.

A en croire Toussaint Lenda, juge président de cette chambre foraine, le seigneur de guerre pygmée Jean Marie Kasula et ses coaccusés sont condamnés chacun à 15 ans de servitude pénale pour association de malfaiteurs et devront payer de 1 million à 500 milles francs congolais pour violation de la loi relative à la conservation de la nature.

- Publicité-

Ces condamnés vont également payer une amende de 5 mille dollars à l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), pour tous les préjudices causés.

Parmi les 8 prévenus figurent 2 femmes. Ces dernières ont été condamnées à une année de servitude pénale, et une amende de 200 milles francs congolais.

Ces prevenus sont condamnés pour trois griefs qui étaient à leur charge, c’est entre autres, la création d’une association pour commettre des infractions contre les éco-gardes dans le PNKB, ce qui est qualifié comme étant une association des malfaiteurs; la détention de munitions de guerre; ainsi que l’introduction illicitement pour la destruction méchante de ce patrimoine mondial de l’humanité; révèle juge président de cette chambre foraine.

à lire aussi sur icikivu.com

Ces 8 hommes du groupe de guerre pygmée Jean-Marie Kasula présumés auteurs de l’insécurité et des actes de destruction méchante du PNKB, étaient présentés au gouverneur de province le vendredi 31 janvier dernier par le Commandement de la 33e région militaire.
Rappelons que le 29 janvier dernier, 2 sont morts et un blessé dans une embuscade tendue par des bandits armés au Parc National de Kahuzi Biega.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd et Icikivu.com

- Publicité -

EN CONTINU

RDC : Le cimentier PPC BARNET s’installe à son nouveau siège social et dévoile ses ambitions

Un des leaders de l’industrie du ciment en République démocratique du Congo, PPC Barnet DRC Manufacturing SA a achevé son déménagement vers...

Sud-Kivu : 152 représentants de 70 groupes armés réunis autour d’un forum sur le désarmement, la réinsertion et la réconciliation communautaire

Ils sont 152, les représentants issus d'environ 70 groupes armés qui prennent part à un forum organisé par le consortium des ONG...

RDC : Félix Tshisekedi s’est entretenu avec Jeanine Mabunda en marge de la rentrée parlementaire

Mardi 15 septembre 2020 à la cité de l'UA, le Chef de l'État, Félix-Antoine Tshisekedi, a reçu en audience la présidente de...

Kinshasa : MSF a transféré la gestion du centre de traitement aux autorités de l’hôpital Saint Joseph de Limete

Près de cinq mois après avoir démarré un appui d’urgence à l’hôpital Saint Joseph (HSJ) de Kinshasa pour la prise en charge...

Ouverture de la session parlementaire: « Cette session s’ouvre dans un contexte sanitaire, social et économique particulier » (Jeanine Mabunda)

Dans son discours d'ouverture de la session de septembre ce mardi 15 mars, la présidente de l'assemblée nationale, Jeanine Mabunda rappelle: "Cette...