mardi, juillet 7, 2020
DRC
7,432
Personnes infectées
Updated on 7 July 2020 à 16:31 16 h 31 min
DRC
4,024
Personnes en soins
Updated on 7 July 2020 à 16:31 16 h 31 min
DRC
3,226
Personnes guéries
Updated on 7 July 2020 à 16:31 16 h 31 min
DRC
182
Personnes mortes
Updated on 7 July 2020 à 16:31 16 h 31 min
publicité

l'info en continu

Sud-Kivu : Un chef de guerre pygmée et ses coaccusés sont condamnés à 15 ans de prison ferme

Le tribunal Militaire de garnison de Bukavu siégeant en chambre foraine à Miti dans le territoire de Kabare au Sud-Kivu vient de condamner ce mardi 04 février 2020 six prévenus éléments dans le procès opposant le chef groupe de guerre pygmée, de Jean Marie Kasula actif dans le Parc National de Kahuzi Biega, PNKB.

- Publicité-

A en croire Toussaint Lenda, juge président de cette chambre foraine, le seigneur de guerre pygmée Jean Marie Kasula et ses coaccusés sont condamnés chacun à 15 ans de servitude pénale pour association de malfaiteurs et devront payer de 1 million à 500 milles francs congolais pour violation de la loi relative à la conservation de la nature.

Ces condamnés vont également payer une amende de 5 mille dollars à l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), pour tous les préjudices causés.

Parmi les 8 prévenus figurent 2 femmes. Ces dernières ont été condamnées à une année de servitude pénale, et une amende de 200 milles francs congolais.

Ces prevenus sont condamnés pour trois griefs qui étaient à leur charge, c’est entre autres, la création d’une association pour commettre des infractions contre les éco-gardes dans le PNKB, ce qui est qualifié comme étant une association des malfaiteurs; la détention de munitions de guerre; ainsi que l’introduction illicitement pour la destruction méchante de ce patrimoine mondial de l’humanité; révèle juge président de cette chambre foraine.

à lire aussi sur icikivu.com

Ces 8 hommes du groupe de guerre pygmée Jean-Marie Kasula présumés auteurs de l’insécurité et des actes de destruction méchante du PNKB, étaient présentés au gouverneur de province le vendredi 31 janvier dernier par le Commandement de la 33e région militaire.
Rappelons que le 29 janvier dernier, 2 sont morts et un blessé dans une embuscade tendue par des bandits armés au Parc National de Kahuzi Biega.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd et Icikivu.com

- Publicité -

EN CONTINU

Ambassadeur JM Châtaignier (UE) : « Le départ brutal de la MONUSCO pourrait avoir des conséquences catastrophiques »

L'ambassadeur de l'Union Européenne en RDC, Jean Marc Châtaignier, affirme que "le depart brutal de la MONUSCO pourrait avoir des conséquences catastrophiques".

Covid-19 en RDC : 119 nouveaux cas détectés

Depuis mercredi dernier, le bulletin de la riposte à la pandémie de la Covid-19 enregistrait plus de cas guéris que des cas...

RDC – Covid-19 : Visite du ministre de la santé Eteni Longondo aux Cliniques Universitaire de Lubumbashi

Le Ministre de la Santé Eteni Longondo, a effectué ce lundi 6 juillet une visite aux cliniques Universitaires de Lubumbashi, situé sur...

Dossier Bukanga Lonzo, Transco, etc.: Matata Ponyo dément toute implication aux fonds d’investissements et responsabilise les « ministères sectoriels » (Mise au point)

« Le Premier ministre honoraire n’a eu à gérer, depuis la Primature, des fonds destinés aux différents projets d’investissements. Donc, aucun fonds destiné...

La RDC n’est pas sur la liste des pays dont les ressortissants sont autorisés à entrer dans l’espace Schengen à compter du 1er juillet

La RDC comme beaucoup des pays, n'est pas reprise sur la liste des pays dont les ressortissants sont autorisés à entrer dans...