l'info en continu

Des investisseurs japonais prêts à investir dans le secteur minier en RDC

- Publicité-

Le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a reçu ce mardi 04 une délégation des investisseurs japonais avec à leur tête le ministre japonais de l’économie, commerce et industrie, Yohei Matsumoto à Cape Town en Afrique du Sud en marge de la conférence minière Indaba Mining.

Au cours de leur entretien avec Sylvestre Ilunga Ilunkamba, ces investisseurs ont manifesté leur souhait de venir investir dans le secteur minier en République démocratique du Congo.

- Publicité-

Pour sa part, Sylvestre Ilunga a vanté devant ses interlocuteurs les potentialités minières de la RDC et les a rassuré de la disponibilité de la RDC à accueillir davantage les projets d’investissements.

Accompagné du ministre des mines Willy Kitobo et des représentants de la Génerale des carrières et de mines (Gécamines), Sylvestre Ilunga prend part du 3 au 6 février à Cape Town, en Afrique, au forum d’Indaba Mining, une rencontre incontournable de l’Afrique minière.

Hier lundi, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba avait rappelé aux participants que la RDC offre d’abondantes opportunités d’investissements dans le secteur minier qui regorge des potentialités  immenses et variées mais faiblement exploitées.

« Mon pays a besoin des investisseurs dans la recherche géologique et dans l’exploitation des gisements », avait-il dit.

Il leur a aussi annoncé que le gouvernement congolais a initié  des réformes dans ce secteur afin de garantir un environnement attractif et incitatif aux investisseurs.

« Ces réformes visent notamment à veiller à ce que l’exploitation artisanale n’envahisse pas les périmètres miniers concédés, » avait-il indiqué.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU