l'info en continu

UDPS en retraite de 3 jours pour évaluer le Un an de gestion FCC-CACH

- Publicité-

Du 28 au 30 janvier 2020, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social sera en retraite au Centre Nganda pour évaluer le un an de gestion commune du pays dans le cadre de la coalition FCC-CACH.

« Nous avons décrété 3 jours de réflexion pour faire l’évaluation de notre parcours au Centre Nganda à Kinshasa, » annonce le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya sur Top Congo FM.

- Publicité-

Pour Augustin Kabuya, c’est une obligation qu’après un an de gestion du pays par ce parti, « mais au sein d’une coalition, nous sommes obligés de faire une évaluation pour déterminer ce qui a marché et ce qui ne l’a pas été», a-t-il précisé.

Au cours de ces assises du centre Nganda, toutes les structures de l’UDPS sont conviées toutefois prévient Augustin Kabuya, « structures de l’UDPS à ne pas confondre avec des individus qui se sont substituées aux structures reconnues, voire aux textes ».

Augustin Kabuya appelle, en ce qui concerne la période de réflexion, à privilégier l’essentiel et à eviter l’amalgame du fait de la contestation par une frange des membres de son pouvoir à convoquer de telles assises notamment la CEP que dirige Jacquemain Shabani.

« Ce qui est prioritaire, c’est la question de la République. Nous sommes un parti au pouvoir. Nous gérons avec des gens autour de nous. Qu’est-ce que les textes de l’UDPS viennent faire dans les affaires de l’État Congolais? », s’interroge-t-il.

Augustin Kabeya a cependant prévenu que sur les questions qui fachent « quand nous serons disponibles pour parler de toutes ces choses, nous allons en parler. Mais, je sais qu’on ne manquera pas de les évoquer. »

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU