l'info en continu

RDC: « Un groupe d’individus a fait irruption dans des auditoires pour dire aux étudiants qu’on a augmenté les frais académiques », révèle le Directeur de l’ISC

- Publicité-

Des centaines d’étudiants de l’ISC sont subitement descendus dans la rue ce lundi pour dénoncer, semble-t-il, une hausse des frais universitaires. Ce qui n’est pas du tout le cas, dénonce à son tour, le Directeur général de cet établissement. « C’est très étrange. Nous avons constaté l’irruption d’un groupe d’individus venus de extérieure faire irruption dans des auditoires pour dire aux étudiants qu’il aurait une augmentations des frais académiques« , dit-Augustin Mangala, joint au téléphone par POLITICO.CD.

« C’est totalement faux! » s’exclame-t-il. « L’ISC n’a pas augmenté les frais, nous n’avons même pas débuté les négociations autour de cette question« , ajoute-t-il.

- Publicité-

Vers 10h (heure locale), des étudiants se sont révoltés, saccageant un bureau, avant de descendre dans la rue en direction du centre-ville. Joint par POLTIICO.CD, le Colonel Pierrot Mwanamputu promet de revenir vers nous, affirmant par ailleurs que la situation est revenue au calme. « Je viens de passer par là, tout est calme. Nous sommes en train de collecter tous les renseignements pour savoir ce qui s’est passé réellement« , promet-il.

Des étudiants de Kinshasa ont manifesté ce dernier temps pour protester contre la hausse des frais académiques. A l’Université de Kinshasa, principale université publique, les manifestants sont tourné en crise meurtrière, causant la mort des policiers et obligeant les autorités à fermer temporairement l’établissement. Quelques jours après, l’IFASIC a connu une situation similaire, sans la même gravité.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU