lundi, juillet 13, 2020
DRC
8,075
Personnes infectées
Updated on 13 July 2020 à 17:38 17 h 38 min
DRC
4,265
Personnes en soins
Updated on 13 July 2020 à 17:38 17 h 38 min
DRC
3,620
Personnes guéries
Updated on 13 July 2020 à 17:38 17 h 38 min
DRC
190
Personnes mortes
Updated on 13 July 2020 à 17:38 17 h 38 min
publicité

RDC: Des habitants de Kananga marchent dans la rue pour réclamer « l’effectivité » du programme de 100 jours de Félix Tshisekedi

Une étrange manifestation de colère a lieu ce matin à Kananga, capitale de la province du Kasaï-Central au centre de la République démocratique du Congo. Des partis au pouvoir, notamment l'UDPS et le PPRD, mais également l'AFDC, sont descendus dans la rue pour dénoncer l'exécution "invisible" du programme de 100 jours du président Tshisekedi dans cette ville.

Une centaine de personnes ont en effet marché au centre-ville de Kananga aux côté notamment des militants du mouvement citoyen LUCHA, pour réclamer « l’effectivité » du programme de 100 jours du président Félix Tshsiekedi. Dans cette province traditionnellement acquise au parti du président congolais, ces personnes en colère affirment n’avoir pas vu les retombées de ce programme.

« Kananga n’a connu aucune retombée de ce programme. Nous manquons toujours de l’eau et de l’electicité, la vie est très chère ici. De plus, depuis son élection, le Président voyage partout à travers le monde mais il n’est jamais venu ici », dénonce notamment un étudiant.

La colère ici est dirigé entre autres envers le gouverneur de la province. Ces militants exigent que « lumière soit faite » sur les fonds alloués pour ces travaux. « Mbongo ebima [restituez-nous l’argent] », scandaient-ils.

La marche a commencé de la place Notre Dame, dans la commune de Katoka, pour se termine au gouvernorat de province où un mémorandum a été déposé à l’exécutif provincial.

Vendredi dernier, le président Félix Tshisekedi a pourtant affirmé, lors du Conseil des ministres, que son programme de 100 jours avait connu une exécution de plus de 80%. Sauf que même à Kinshasa, plusieurs travaux initiés par ce projets ne sont toujours pas finis. Seul, à titre d’exemple, un saute-de-mouton pourrait être inauguré bientôt, après plusieurs reports.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...