l'info en continu

Le CLC à Félix Tshisekedi : »Si l’Assemblée nationale continue à donner des signaux négatifs, il est de votre devoir d’exercer vos prérogatives constitutionnelles de sa dissolution »

- Publicité-

e comité laïc de coordination, a dans son mot du 24 janvier 2020, demandé au Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, de dissoudre l’Assemblée nationale si cette dernière continue à donner des signaux négatifs de maintien de la léthargie de l’Etat au détriment des attentes réelles de la population et de nos parténaires.

Selon le CLC, le président de la République Démocratique du Congo doit supprimer le bicéphalisme politique qui s’est installé dans le gestion du pays qui empêche et neutralise l’avancée significative de la nation.

- Publicité-

Par ailleurs, le Comité de laïc de coordination propose des réformes institutionnelles appropriées, à la tête de la Commission Electorale Nationale Indépendante et à la Cour constitutionnelle afin d’éviter les crises postélectorales puis de garantir la crédibilité des échéances futures.

Le Comité Laïc de Coordination souligne qu’avec l’ensemble de la population congolaise, ils attendent des actions effectives telles que promises par le chef de l’Etat.

Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU