25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

“La retenue de 15% des primes des cadres et agents de l’État est obligation légale” (Ngoy Yav Nzam, DG de la DGI)

- Publicité-

Le Directeur général intérimaire de la Direction générale des impôts(DGI), Ngoy Yav Nzam, a indiqué que la retenue de 15% des primes et autres avantages accordés aux agents et cadres de l’Etat ainsi qu’aux membres des cabinets politiques, constitue une obligation légale.

Il a fait cette déclaration au cours d’une conférence de presse tenue mardi à l’hôtel des impôts à Kinshasa.

“Cette retenue n’est pas une nouveauté d’autant plus qu’elle était opérée à ce jour auprès des cadres et agents du secteur privé ajoutant qu’actuellement, elle va s’élargir aux agents de carrières de l’administration publique ainsi qu’aux cadres et agents de tous les ministères, ” a-t-il indiqué.

“Le 15% imposés au titre d’impôt à ces agents et cadres, s’inscrit dans le cadre de la loi des finances de l’année 2019 qui sera applicable en 2020,” a souligné de son côté le directeur des études statistiques et communication à la DGI, Mabiala Umba.

Au regard des prévisions budgétaires de près de quatre(4) milliards USD , a-t-il dit, contre presque deux(2) milliards USD en 2019, cette régie financière ayant dans ses attributions la collecte des impôts, a l’obligation d’élargir cette perception dans tous les secteurs de la vie nationale conformément à la loi .car, l’impôt est un devoir légal dont le soubassement n’est autre que la loi des finances.

Il a fait savoir que l’article 174 de la constitution de la RDC a confié la mission de collecter l’impôt à la DGI précisant que nul ne peut payer l’impôt en deçà de 2000fc.

Cependant, a-t-il poursuivi, les responsables des entreprises ont été tenus de retenir à la source les 15% d’impôt sur toutes ses primes en provenance de dotation budgétaires et autres.
Les responsables des entreprises invités à répondre positivement à l’appel de la DGI
Le Pr Mabiala a appelé les responsables ayant l’habitude de payer les primes et autres avantages aux cadres et agents de leurs entreprises à répondre positivement à l’appel de la DGI qui consiste à retenir à la source les 15% au titre d’impôt exigés par la loi sur ces primes et autres avantages.

S’agissant des sanctions, les responsables des entreprises qui ne vont pas retenir les 15% d’impôts sur les primes et autres avantages réservés à tous Les agents, seront  pénalement responsables.

Il convient de souligner que la Direction des grandes entreprises de la DGI est chargée  de gérer les impôts sur les primes  collectés par les responsables des services concernés notamment, les directeurs des cabinets des ministres, les directeurs généraux ainsi que les sous- gestionnaires des crédits. 

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. nous agents des organisations nationales/internationales le payons chaque mois mais pourquoi pas les autres sans oubliés les ministres et députés?

Comments are closed.

EN CONTINU

La ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine en visite de travail en RDC

Depuis lundi, la ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine (RCA), Marie-Noëlle Koyara est en mission officielle...

Insécurité à Kinshasa: L’ambassade de Belgique donne des consignes de sécurité à ses ressortissants

Les consignes de sécurité ont été donné par l’ambassade belge à ses ressortissants suite à la recrudescence de l’insécurité à Kinshasa, particulièrement dans la commune de Gombe.

Sele Yalaghuli: “Il y a nécessité de tout mettre en œuvre pour réussir les engagements convenus avec le FMI”

Le Ministre de finances Sele Yalaghuli se veut rassurant sur la capacité du Gouvernement à contenir le déficit public dans les limites...

Le médecin chef de zone de santé de Kanzala suspendu pour détournement des fonds

Dans une décision rendue publique samedi 22 février dernier, le Gouverneur de Kasai, Dieudonné Pieme a suspendu le médecin chef de zone...

Greve des professeurs de l’UNIKIN: le ministre de l’ESU rassure les grévistes de la réponse favorable du Gouvernement

Dans un communiqué de presse datant de ce lundi 24 février 2020, le ministre de l'ESU Thomas Luhaka s'est félicité de la...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join