Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min

Le FCC insiste : la MONUSCO doit partir

Par la bouche de son communiquant André Alain Atundu lundi 06 janvier, le Front commun pour le Congo a réaffirmé sa détermination à obtenir le départ de la mission onusienne en RDC tel qu’exiger par la population du Nord-Kivu, selon un calendrier crédible.

« Compte tenu de la réaction de la population des régions endeuillées par les tueries récurrentes, il est de l’intérêt de la paix dans la région que soit pris en compte le désir populaire du retrait des troupes de la MONUSCO selon un calendrier crédible« , a-t-il recommandé.

Or, le conseil de sécurité venait à peine de prolonger d’un an, le mandat de la MONUSCO en RDC. « La reconduction du mandat de la MONUSCO ne serait pas perçue comme un défi à l’opinion nationale mais comme une étape indispensable dans la réalisation de sa volonté. Car, l’adhésion des populations locales est indispensable dans la lutte contre les groupes terroristes qui infestent la région« , a estimé Alain Atundu.

Rebondissant sur la présentation des manifestations de Beni contre la MONUSCO comme une manipulation politique, Alain Atundu a invité la presse congolaise à traiter, les faits vécus en RDC en établissant une comparaison avec ceux qui sévissent ailleurs, afin de permettre aux congolais  » de disposer le paramètre de comparaison pour mieux apprécier la situation nationale et la volonté des dirigeants dans la recherche des solutions aux problèmes posés. »

« En effet, l’opinion nationale a besoin de connaître, par exemple, la part de la volonté populaire, de l’instrumentalisation politique et de la responsabilité de l’État dans l’action, en France, de gilets jaunes, des syndicats dans la réforme des retraites ou dans l’action des indépendantistes à Hong-Kong« , a-t-il fait le parallélisme.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...