Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

jeudi, juin 4, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min

UNIKIN : 7 blessés graves, 2 policiers blessés légèrement, étudiants interpellés, batiments saccagés ( Bilan Police nationale)

Le commissariat provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa informe l’opinion nationale et internationale que les étudiants de l’université de Kinshasa ont organisé, ce lundi 06 janvier 2020, une manifestation pour protester contre la hausse des frais académiques.

C’est à travers un communiqué signé ce lundi 06 janvier 2020 par Le commissaire provincial et commandant ville, Sylvano Kasongo.

Cette manifestation qui devait se limiter à l’intérieur de l’universit, indique ce document, car l’autorité urbaine n’en a pas été informée officiellement, a été conduite au-delà de l’établissement universitaire troublant ainsi l’ordre public.  » La police qui était sur place pour encadrer la manifestation et éviter tout débordement, dans sa mission légale de maintien de l’ordre public est intervenue à coup des gaz lacrymogènes pour rétablir l’ordre et protéger les personnes qui n’étaient pas concernées par cette manifestation étudiante mais dont la quiétude a été troublée », précise le chef de la police dans la capitale.

Le bilan de cette manifestation se présente comme suit :

  • 7blessés graves et 2 légers du côté de la police
  • 11 personnes dont 5 étudiants interpellées
  • le bâtiment administratif dont la salle Mgr Luc Gillon vandalisé
  • le siège de l’association des professeurs de l’unikin saccagé
  • l’agence BCDC unikin vandalisée avec intention de voler. Un coffre fort a été forcé
  • Un véhicule appartenant à un chef des travaux de l’ISTM incendié.

De ce qui précède, le commissariat provincial de la police attire l’attention sur les éléments ci-après :

  • aucune arme létale n’a été utilisée durant cette opération de rétablissement de l’ordre public
  • aucun policier n’est entré dans un home étudiant
  • l’entrée de la police dans l’enceinte de l’université pour stopper les actes de vandalisme a été autorisée par la hiérarchie
  • la police était déployée aux alentours de l’université depuis le dimanche 05 janvier 2020 pour empêcher les présumés bandits des quartiers environnements de profiter de la manifestation des étudiants pour poser des actes répréhensibles.

Le commissariat provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa félicite, dans le même communiqué, les policiers commis à cette opération pour leur professionnalisme.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...