Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min

6e anniversaire de l’assassinat du général Mamadou: Julien Paluku, Geneviève Inagosi et Moussa Mondo se recueillent sur sa tombe

6 janvier 2014- 6 janvier 2020, cela fait maintenant 6 ans depuis que le général Moustapha Mamadou Ndala avait été tué à Ngadi sur la route Beni-Oicha en province du Nord-Kivu. A l’occasion du 6ème anniversaire de sa mort plusieurs personnalités continuent à honorer la memoire de celui que plusieurs appelle le « héro » du Nord-Kivu

Le ministre de l’industrie et ancien gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku Kahongya, la députée nationale Geneviève Inagosi et le vice-ministre des hydrocarbures Moussa Mondo se sont rendus au cimetière musulman à Kitambo dans la ville-province de Kinshasa pour participer à la cérémonie qui consistait à dévoiler la prière tombale au lieu où est enterré le général Mamadou Ndala.

Six ans après la mort de celui qui a libéré la ville de Goma entre les mains des rebelles du mouvement du 23 Mars (M23) et qui était décidé de mettre fin à l’activisme des ADF à Beni, Julien Palulu continue à saluer la bravoure de ce « commando » et crois à la vengeance de son sang.

 » 02-01- 2014,voici 6 ans Mon Général Mamadou Ndala. Tu restes vivant par la qualité de ton engagement en faveur de la paix en RDC.Tu nous regardes impuissant sans nous le dire. Ton épouse, tes enfants, Hon Inagosi, le vice Min Mousa, moi,… croyons en la vengeance de ton sang à Beni » a écrit Julien Paluku sur son compte twitter ce jeudi.

Le colonel Mamadou Moustapha Ndala, élevé général de brigade à titre posthume, était mort calciné dans sa jeep avec deux de ses gardes du corps le 2 janvier 2014 , dans une embuscade tendue à son cortège, selon le gouvernement congolais, par les rebelles ougandais d’ ADF à près de 10 kilomètres de Beni.

Merveilles Kiro/Politico.cd

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...