Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

jeudi, juin 4, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min

Gécaminesgate: Constant Mutamba saisit la justice contre George Kapiamba pour « imputations dommageables »

Ce n’était pas de la blague, comme Me Georges Kapiamba le pensait, le Mandataire en Mines et Carrières Constant Mutamba, a bel et bien saisit le Procureur Général pour mettre dans l’affaire blanchiment 209 millions d’euros à la Gecamines contre le président de l’ACAJ.

Agissant comme avocat conseil de Kabulo Wa Kabulo José, membre de famille de l’une des victimes, l’objet de la plainte est clairement défini, Me mutamba poursuit Me Kapiamba en justice pour imputations dommageables. « Monsieur Georges Kapiamba, en date du 24 décembre, rendu public un communiqué ayant pour objet: + ACAJ établit les contre-vérités de Gécamines et ventora à travers leurs communiqués du 23 décembre 2019 et qui démontrent à suffisance le blanchiment de 200 millions d’euros+ » peut on lire dans la plainte de constant Mutamba adressée au Procureur général.

Pour constant Mutamba, George Kapiamba affirme qu’il n’existe donc, aucune preuve qui justifie le virement de 128 millions d’euros au compte de la Gécamines mais plutôt au compte d’une autre société dénommée Gécamines développement.

« Par ces gravissimes déclarations, Monsieur Georges Kapiamba a non seulement jeté du discrédit sur l’une des prestigieuses institutions de la République, à savoir les cours et tribunaux, mais mais s’est aussi arrogamment substitué au magistrat instructeur en qualifiant les faits, en son lieu et place, » accuse Constant Mutamba.

Ainsi, « il y a donc lieu de considérer tous ces faits doublés d’excès de zèle comme constitutifs de l’infraction d’imputations dommageables et punie par l’article 74 du code pénal congolais.

Face aux menaces de la justice de Me Constant Mutamba, Georges Kapiamba avait répondu: « Je l’encourage, comme tous les autres qui ont fait la même annonce, d’y aller. Je le préviens de le battre juridiquement au cas où il s’y engagerait effectivement. A bon entendeur, salut  » a répondu George Kapiamba sur son compte Twitter.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Me Kapiamba doit avoir des très solides et des preuves irréfutables pour avoir cette confiance en soi devant la plainte contre lui. Néanmoins l’affaire gecalinesgate est vraiment un montage financier sophistiqué pour effectivement detourner de l’argent, c’est pourquoi j’en appel aussi à l’intervention du Trésor US pour éclaircir ce dossier. D’ailleurs c’est une bonne chose cette plainte ça sera l’occaz d’eventrer le boa sur la place publique.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...