25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

Les incroyables saut-de-moutons de Félix Tshisekedi

Le président congolais Félix Tshisekedi a failli inaugurer un saut-de-mouton toujours en construction la semaine dernière à Kinshasa. Si le Chef de l'État a séché cet événement sans fournir d'explication, les répercussions sont tombées en l'encontre des constructeurs, dévoilant des dessus laborieux autour de cette affaire

- Publicité-

Lundi à Kinshasa, Félix Tshisekedi avait une journée chargée. Le Chef de l’Etat congolais devait ouvrir au public le pavillon décimé, il y a 5 mois et actuellement réhabilité, de la clinique Ngaliema, dans la commune de la Gombe, ensuite, poser la première pierre pour la construction du complexe industriel de traitement d’eau potable au quartier ozone, dans la commune de Ngaliema, à et enfin, inaugurer le saut-de-mouton de Pompage à Kinsuka, toujours dans la commune de Ngaliema.

Seules les deux premières activités avaient eu lieu au final: l’inauguration du saut-de-mouton n’a pas finalement eu lieu. Et pour cause? Si rien d’officiellement n’a justifié ce report, ces structures en construction depuis plusieurs mois, sont en retard sur leurs dates de livraison, en plus de causer un grand tort à la circulation, dans une capitale congolaise où la conduite au volant est déjà une affaire de combattant.

Ce lundi-là pourtant, les dispositions pratiques ont été déjà prises notamment décor planté (tapis, sonorisation,etc), le public qui s’amassait déjà sur le lieu sans oublier les militants du CACH avec T-shirt à l’effigie du chef de l’Etat et des banderoles où l’on pouvait lire tel ou tel soutien Fatshi Beton dans l’Ouest de Kinshasa où Félix Tshisekedi était attendu. Le Vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures et Travaux publics, Willy Ngoopos Sunzhel, avait, comme cela est de coutume à la veille d’un événement, effectué la visite du lieu pour les derniers fignolages. Il devait s’assurer que tout est fin prêt pour que le Chef de l’État fasse la cérémonie inaugurale.

Tshisekedi a failli inauguré un ouvrage inachevé

Finalement le Chef de l’État ne s’y est pas présenté. Les informations à notre possession renseignent que l’ouvrage qui est quasiment prêt, avait besoin de quelques ajustements notamment la construction des voies adjacentes. Ces dernières devaient permettre aux véhicules et autres usagers de circuler normalement en dessous du saut-de-mouton pour déboucher sur les autres artères.

Cela permettrait de résoudre la problématique des embouteillages à ce niveau, ce qui est l’objet de cet ouvrage. Malheureusement à Pompage/Kinsuka, les voies complémentaires n’étaient pas encore toutes prêtes jusqu’au lundi 23 Décembre 2019. Mais surtout, les parkings n’ont pas été aménagés, et des tonnes d’immondices (ça, c’est vrai et visible) sont entreposés au pied et dans les côtés en bas du viaduc.

La question qui se pose est celle de savoir si le Président devait-il inaugurer ouvrage inachevé et incapable de répondre pour ce à quoi il a été construit, à savoir désengorger le Rond point Pompage et permettre aux transporteurs venant de l’avenue du tourisme, de l’avenue Sola de prolonger vers Kinsuka et Mbudi? On nous signale que certains proches de Félix Tshisekedi, notamment au niveau de l’Udps son parti lui ont carrément découragé pour ne pas tenir cette activité. Il est question pour eux d’éviter certaines critiques contre-productives qui pouvaient surgir après et écorcher son image de marque, du fait du non-achèvement complet de l’ouvrage.

Un laborieux projet

Question aussi de marquer la différence par rapport à un certain passé récent où des ouvrages inaugurés comme l’avenue Kabinda ou l’avenue Bokassa qui ont connu des fissures dès les premières pluies quelques mois justes après leurs ouverture au public. Un point de vue qui est même soutenu par le Bourgmestre de Ngaliema issu de l’UDPS et par plusieurs habitants de la commune de Ngaliema.

Plusieurs langues du côté gouvernemental et même du cabinet présidentiel souhaiteraient que le saut-de-mouton de Pompage, le premier d’entre les six en chantiers à avoir été lancé, soit inauguré avant 2020. Il est question d’honneur du fait que les travaux de construction ayant débuté en Mai, le président avait promu d’en faire un cadeau aux Kinois. D’où il lui faut respecter sa parole au risque de se de-crédibiliser.

Le président Félix Tshisekedi était donc pris entre le marteau et l’enclume: inaugurer à tout pris cet ouvrage et attendre le finissage des travaux pour sa mise en circulation ou patienter jusqu’à la fin des travaux, confirmer sa viabilité et le livrait au public.

Ce projet avait déjà entraîné une vive polémique en juin dernier où même le Porte-parole du président Félix Tshisekedi menaçait de dénoncer “ceux qui ont bouffé et détourné l’argent du contribuable”. Après une visite d’inspection, des explications de l’OVD avaient semblé calmer le Chef de l’Etat congolais.

Le viaduc risque-t-il de précipiter son géniteur au fond du ravin ?

Et pourtant, c’est ce qui semble advenir au DG de l’OVD, Benjamin Wenga Basubi, dont l’entreprise avait été choisie pour réaliser le saut de mouton de Pompage dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du chef de l’État, ainsi que d’autres travaux de voirie dans la ville de Kinshasa et à l’intérieur du pays.

L’on a appris qu’il serait mis aux arrêts pour ne pas avoir livrer les travaux du saut-de-mouton de Pompage dans les délais et pour avoir bâclé la réhabilitation de l’avenue Luambo Makiadi, Ex-Bokassa. Mais l’information n’a pu être confirmée, ni démentie par des sources officielles.

Souvenez-vous, cette artère avait été réhabilité dernièrement par l’OVD et inauguré en grand fanfare par le Chef de l’État, mais sera raviné dès la première grande pluie qui avait suivi la mise en service. Ceci avait exaspéré les observateurs, et le vice-président de la ligue des jeunes de l’UDPS avait même introduit une plainte au Parquet contre le DG de l’OVD.

Mais le ratage de l’inauguration du viaduc de Pompage aurait sûrement précipité sa chute. Or le saut-de-mouton de Pompage était souvent cité en exemple, et était en avance de réalisation par rapport aux autres en construction.

L’intersyndicale de l’OVD a pris parole aujourd’hui sur les antennes de Radio Top Congo FM pour dire: “Nous prions le président, chef de l’État, qui a toujours écouté la Base, mais aussi les autres composantes sociales de daigner réceptionner cet ouvrage et de pouvoir l’inaugurer avant la Saint Sylvestre pour alléger la souffrance des habitants de Kimbwala, Malueka, Mbudi, CPA, Kinsuka, Don Bosco, Lutendele et Pompage“.

Il convient de souligner que cet ouvrage a été financé à hauteur de 2.557.573, 28 $. Lorsque on a opposé la présence des immondices dans les parages, le porte-parole de l’intersyndicale a réagi: ” L‘OVD n’était pas responsable des immondices, de l’aménagement des parkings. Ces aspects du problème ne peuvent lui être imputés“, a-t-il ajouté.

Voici une épilogue à laquelle les habitants de Ngaliema souhaiterait une issue heureuse.

Bishop Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

La ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine en visite de travail en RDC

Depuis lundi, la ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine (RCA), Marie-Noëlle Koyara est en mission officielle...

Insécurité à Kinshasa: L’ambassade de Belgique donne des consignes de sécurité à ses ressortissants

Les consignes de sécurité ont été donné par l’ambassade belge à ses ressortissants suite à la recrudescence de l’insécurité à Kinshasa, particulièrement dans la commune de Gombe.

Sele Yalaghuli: “Il y a nécessité de tout mettre en œuvre pour réussir les engagements convenus avec le FMI”

Le Ministre de finances Sele Yalaghuli se veut rassurant sur la capacité du Gouvernement à contenir le déficit public dans les limites...

Le médecin chef de zone de santé de Kanzala suspendu pour détournement des fonds

Dans une décision rendue publique samedi 22 février dernier, le Gouverneur de Kasai, Dieudonné Pieme a suspendu le médecin chef de zone...

Greve des professeurs de l’UNIKIN: le ministre de l’ESU rassure les grévistes de la réponse favorable du Gouvernement

Dans un communiqué de presse datant de ce lundi 24 février 2020, le ministre de l'ESU Thomas Luhaka s'est félicité de la...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join