Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

jeudi, juin 4, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 4 June 2020 à 14:31 14 h 31 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 4 June 2020 à 14:31 14 h 31 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 4 June 2020 à 14:31 14 h 31 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 4 June 2020 à 14:31 14 h 31 min

Emmanuel Shadary appelle les militants du PPRD à se préparer pour le retour de Joseph Kabila

Les cadres et militants du PPRD ont été exhortés par le Secrétaire Permanent du parti Emmanuel Ramazani Shadary à ne pas rater le rendez-vous historique la rentrée politique de Joseph Kabila.

Cet appel a été lancé en marge de la clôture de la Première conférence budgétaire du parti de Joseph Kabila Kabange ce jeudi 26 décembre 2019 à l’hôtel Sultani à Kinshasa/Gombe

Emmanuel Ramazani Shadary, a dans son discours confirmé la rentrée politique de Joseph Kabila Kabange en 2020 et a appelé les militants de son parti à s’y préparer quant à ce.

« Comme annoncé plusieurs fois, l’année 2020 connaitra politiquement une effervescence pour notre Parti, le PPRD. Il s’agit de la rentrée politique de notre président National, le Camarade Joseph KABILA KABANGE. En préparation de cette cérémonie de l’année, je lance un appel à tous les cadres et militants du PPRD disséminés à travers toute la République de se préparer physiquement et spirituellement à ce grand rendez-vous de l’année« , a déclaré Ramazani Shadary sous les ovations des militants et cadres du parti.

Il a indiqué que le choix du lieu et de la date seront connus incessamment. Celui qu’on a surnommé « Coup Sur Coup » souhaite que personne ne rate ce rendez-vous historique qui va montrer à la face du monde que dans ce pays, il y a encore, des millions des congolaises et des congolais qui placent leur confiance en leur Leader Joseph KABILA KABANGE, et à son Parti, le PPRD.

Revenant sur le sujet du jour, Emmanuel Ramazani shadary a rendu hommage à Joseph Kabila Kabange, Président national du parti pour avoir doté le pprd,d’un budget pour son fonctionnement.

« Il s’agit d’un budget équilibré en recettes et dépenses, un véritable outil de gestion moderne du parti l’exercice 2020. Ce budget indique clairement les lignes des crédits pour le fonctionnement du parti dans ses organes centraux et de base mais aussi les structures spécialisées.
En même temps, les mécanismes de mobilisation des recettes du parti y sont définis », a
déclaré Ramazani shadary.

Aussi, a-t-il appelé ses camarades sans distinction à l’amour du parti par les cotisations. Les journées des cotisations spéciales ,  » JOCOS » en sigle, qui seront organisées tous les deux semestres à travers toutes les fédérations ont été instaurées au pprd qui constate avec regret que le budget de l’État 2020 ne prévoit rien pour le financement public des partis politiques. Pourtant une obligation légale et constitutionnelle.

Réservant la primeur du contenu de ce budget chiffré au Président National du parti, Ramazani shadary a exhorté ses camarades à préparer pour l’année prochaine la reddition des comptes en prélude à la prochaine conférence budgétaire.

Il sied de rappeler ces assises se sont tenues conformément aux recommandations de la matinée politique tenue à Lubumbashi, chef lieu de la province du Haut Katanga, le mois de novembre dernier.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...