l'info en continu

Félix Tshisekedi visite le pavillon 5 de la clinique Ngaliema réhabilité

- Publicité-

Ce lundi 23 Décembre, le nouveau bâtiment abritant les services de médecine interne et archives, au Pavillon 5 des Cliniques Ngaliema, a été visité par le Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Ce bâtiment a été reconstruit après sa destruction, par un incendie déclaré en date du 22 Février 2019, à la suite d’un court circuit électrique causé par une défaillance du système électrique de la climatisation .

- Publicité-

Selon la presse présidentielle, le nouveau bâtiment, construit en dur dans le respect des normes sécuritaires modernes, est bâti sur les cendres d’une vieille bâtisse en préfabriqué, laquelle abritait les archives des malades de cette formation médicale, toutes parties en fumée.

Dans son mot de bienvenue, le Dr Roger Kongo Linga, médecin directeur des Cliniques Ngaliema, a rappelé au Chef de l’Etat, sa promesse faite, un mois seulement après son investiture, de restaurer l’ancien pavillon par un bâtiment moderne et confortable, dans le cadre de son programme de ses 100 premiers jours,  » ce qui est aujourd’hui chose faite ».

Il a saisi l’occasion pour faire comprendre au Chef de l’État que les Cliniques Ngaliema dont l’année de construction remonte à 1927, fait un effort pour assurer de bons soins aux patients qui y viennent, mais par contre se butent aux difficultés du recouvrement des créances et à celles liées à la vétusté des bâtiments et des équipements.

Pour sa part, la représentante de la société qui a restauré ce pavillon a fait savoir que le bâtiment s’étend sur une superficie de 1632 mètres carrés.

Il a été restauré en 100 jours pour un coût total de 496.750 USD. Il comporte 5 cabinets médicaux, 1 salle de réception, 1 salle de lecture, 5 bureaux de différents services, 1 local de documentation, 1 système d’alarme anti- incendie, 1 câblerie internet et de téléphonie. Peu avant de clôturer sa visite, le Chef de l’État s’est prêté à une photo de famille avec le corps médical, avant de visiter les différents pavillons, notamment des malades opérés et fracturés. En bon père de famille, il s’est engagé à prendre en charge les frais d’hospitalisation des cas des malades ayant été retenus à l’hôpital faute de moyens .

Dans la suite du Chef de l’Etat, on a noté la présence du ministre de la Santé, Eteni Longondo, de la Communication et médias, Jolino Makelele et du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU