25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

Bemba et Katumbi se désolidarisent des propos va-t-en guerre de Muzito contre le Rwanda

- Publicité-

Moïse Katumbi et JP Bemba, deux leaders de l’opposition, membres de la coalition Lamuka, se désolidarisent des propos tenus par Adolphe Muzito, coordonnateur en exercice de Lamuka. Ce dernier a appelé à une guerre contre le Rwanda pour ramener la paix et la sécurité dans l’Est de la RDC.

Dans un communiqué publié lundi 23 décembre 2019, ils disent avoir appris avec surprise par la voie des ondes, les propos tenus par Adolphe Muzito soutenant une thèse perfide alléguant que pour retrouver la paix à l’Est de la RDC, ” notre pays devrait engager une guerre contre le Rwanda et l’annexer à la RDC”.

“Nous invitons donc le camarade Muzito à revenir sur ces propos de manière à ne pas compromettre l’idéal que nous défendons ensemble pour le bien de nos populations”, ont-ils indiqué dans leur communiqué.

Ils ont rappelé au coordonnateur de Lamuka que le combat dans lequel leur plateforme est engagée consacre le respect des lois nationales et prescrits internationaux.

Pour ce, ils invitent Adolphe Muzito à revenir sur ces propos.

Adolphe Muzito a déclaré devant la presse ce lundi 23 décembre 2019 à Kinshasa, qu’il faut faire la guerre au Rwanda soit l’annexer pour qu’il y ait la paix en RDC.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Sadam Hussein, défunt chef d’Etat d’Irak, il avait entraîné son pays dans une guerre contre productive en essayant d’ annexer le Koweït. Cette ambition avait coûté des pertes des vies humaines et des dégâts matériels inestimables. Que cet example suffise pour en illustrer tant d’autres pareils à notre cher frère Adolphe Muzito.

    L’ insécurité qui est à la base de l’absence de la paix à l’est de la RDC commande des efforts conjugués de tous les pays voisins de la région des grands lacs. On a assisté par le passé des initiatives communes impliquant les interventions sans cesse desdits États, mais qui, malheusement n’ont pas satisfait à cet objectif, pourrait il (Muzito) objecter!

    Il me semble qu’en ce moment-là, l’inimitié de nos États respectifs était très exaspérée. L’enemi de mon enemi étant un Atout, toutes les guerres qui se sont déroulées dans notre pays s’appuyaient alors sur ce principe.

    Il est temps aujourd’hui de jouer les cartes d’une autre manière. Tissons des liens d’amitié solide avec nos voisins, incidemment l’enemi de mon ami, devenant ainsi mon enemi…ensembles nous vaincrons.

Comments are closed.

EN CONTINU

La ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine en visite de travail en RDC

Depuis lundi, la ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine (RCA), Marie-Noëlle Koyara est en mission officielle...

Insécurité à Kinshasa: L’ambassade de Belgique donne des consignes de sécurité à ses ressortissants

Les consignes de sécurité ont été donné par l’ambassade belge à ses ressortissants suite à la recrudescence de l’insécurité à Kinshasa, particulièrement dans la commune de Gombe.

Sele Yalaghuli: “Il y a nécessité de tout mettre en œuvre pour réussir les engagements convenus avec le FMI”

Le Ministre de finances Sele Yalaghuli se veut rassurant sur la capacité du Gouvernement à contenir le déficit public dans les limites...

Le médecin chef de zone de santé de Kanzala suspendu pour détournement des fonds

Dans une décision rendue publique samedi 22 février dernier, le Gouverneur de Kasai, Dieudonné Pieme a suspendu le médecin chef de zone...

Greve des professeurs de l’UNIKIN: le ministre de l’ESU rassure les grévistes de la réponse favorable du Gouvernement

Dans un communiqué de presse datant de ce lundi 24 février 2020, le ministre de l'ESU Thomas Luhaka s'est félicité de la...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join