Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

jeudi, juin 4, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min

Bemba et Katumbi se désolidarisent des propos va-t-en guerre de Muzito contre le Rwanda

Moïse Katumbi et JP Bemba, deux leaders de l’opposition, membres de la coalition Lamuka, se désolidarisent des propos tenus par Adolphe Muzito, coordonnateur en exercice de Lamuka. Ce dernier a appelé à une guerre contre le Rwanda pour ramener la paix et la sécurité dans l’Est de la RDC.

Dans un communiqué publié lundi 23 décembre 2019, ils disent avoir appris avec surprise par la voie des ondes, les propos tenus par Adolphe Muzito soutenant une thèse perfide alléguant que pour retrouver la paix à l’Est de la RDC,  » notre pays devrait engager une guerre contre le Rwanda et l’annexer à la RDC ».

« Nous invitons donc le camarade Muzito à revenir sur ces propos de manière à ne pas compromettre l’idéal que nous défendons ensemble pour le bien de nos populations », ont-ils indiqué dans leur communiqué.

Ils ont rappelé au coordonnateur de Lamuka que le combat dans lequel leur plateforme est engagée consacre le respect des lois nationales et prescrits internationaux.

Pour ce, ils invitent Adolphe Muzito à revenir sur ces propos.

Adolphe Muzito a déclaré devant la presse ce lundi 23 décembre 2019 à Kinshasa, qu’il faut faire la guerre au Rwanda soit l’annexer pour qu’il y ait la paix en RDC.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Sadam Hussein, défunt chef d’Etat d’Irak, il avait entraîné son pays dans une guerre contre productive en essayant d’ annexer le Koweït. Cette ambition avait coûté des pertes des vies humaines et des dégâts matériels inestimables. Que cet example suffise pour en illustrer tant d’autres pareils à notre cher frère Adolphe Muzito.

    L’ insécurité qui est à la base de l’absence de la paix à l’est de la RDC commande des efforts conjugués de tous les pays voisins de la région des grands lacs. On a assisté par le passé des initiatives communes impliquant les interventions sans cesse desdits États, mais qui, malheusement n’ont pas satisfait à cet objectif, pourrait il (Muzito) objecter!

    Il me semble qu’en ce moment-là, l’inimitié de nos États respectifs était très exaspérée. L’enemi de mon enemi étant un Atout, toutes les guerres qui se sont déroulées dans notre pays s’appuyaient alors sur ce principe.

    Il est temps aujourd’hui de jouer les cartes d’une autre manière. Tissons des liens d’amitié solide avec nos voisins, incidemment l’enemi de mon ami, devenant ainsi mon enemi…ensembles nous vaincrons.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...