Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

lundi, juin 1, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min

Les députés nationaux de Kinshasa plaident pour la prise en charge des sinistrés des inondations

Reçus ce samedi par le Ministre des Actions Humanitaires et Solidarité Nationale, Steve Mbikayi, le caucus des députés nationaux de Kinshasa est venu plaider pour la prise en charge et l’assistance des sinistrés des inondations occasionnées par les dernières pluies diluviennes qui sont tombées sur la ville de Kinshasa.

Selon le caucus des Députés Nationaux de Kinshasa, les sinistrés sont abandonnés à leur triste sort sans espoir de l’assistance du Gouvernement.

Pour ces élus, les promesses faites aux sinistrés kinois par le Gouvernement central ne sont toujours pas accomplies. « Les morts ne sont pas encore enterrés, les blessés sont restés sans prise en charge, ceux qui ont perdu leurs maisons, passent nuit dans la belle étoile. L’abandon est total et jusqu’à ce jour, le Gouvernement demeure insensible, » ont ils déclaré au sortir de l’audience leur accordée par le Ministre Steve Mbikayi.

Notons que ces élus ont déjà rencontré tour à tour le Premier Ministre et le Gouverneur de la ville sans que rien ne soit fait.

Ils disent subir la pression de leurs bases respectives que sont les Kinois.

Ils craignent donc des représailles contre eux et même leurs membres de famille si la solution n’est pas au rendez-vous dans un délai bref.

De son côté, le Ministre des actions humanitaires et solidarité nationale n’est pas resté de marbre.
Il a promis de tout mettre en œuvre, avant la fin du mois en cours, pour qu’une solution soit trouvée.

Pour lui, la priorité pour le moment demeure l’enterrement des morts, dont les corps traînent encore à la morgue.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...