Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min

La demande de liberté provisoire de John Tshibangu rejetée par la Cour militaire

Le vendredi 20 décembre 2019, la Cour militaire a rejeté la demande de mise en liberté provisoire sollicitée par les avocats de l’ex-colonel de l’armée congolaise John Tshibangu.

Ce dernier est poursuivi par la justice militaire pour désertion à l’étranger, violation des consignes et participation à un mouvement insurrectionnel.

Elle a décidé de le maintenir à la prison militaire de Ndolo où il est incarcéré.

Ses avocats ont introduit une demande de mise en liberté provisoire vue la détérioration de l’état de santé ces dernières semaines de leur client. La Cour a déclaré la requête des avocats de John Tshibangu recevable mais non fondée.

« En lui accordant la liberté provisoire, l’accusé pourrait prendre fuite, vu les indices de culpabilité sérieux pèsent sur lui, » ont estimé les juges à la lecture de la décision.

Pour la défense par contre, cette décision est politique. Elle estime que des injonctions ont été données par la haute hiérarchie du ministère de la Justice.

Les avocats de Jhon Tshibangu insistent sur la présomption d’innocence dont bénéficie encore l’officier étant donné qu’il n’a pas encore été jugé et condamné.

Par ailleurs, les avocats de la défense promettent de poursuivre les démarches pour obtenir la libération provisoire de leur client.

Me Aimée Musese assure continuer les démarches pour que son client puisse obtenir sa liberté provisoire en attendant son procès.

Certains membres de sa famille ont souhaité si possible qu’il soit mis en résidence surveillée pour qu’il poursuive son traitement médical vu son état de santé.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...