Ancien vice-ministre des Affaires étrangères et cadre du parti de Joseph Kabila, Yves Kosombe estime que l’ancien président est victime d’intolérances politiques en RDC. « Le président Kabila est au cœur de la vie politique en RDC, il est du vécu de son leadership à la tête du FCC et du PPRD. Il est le garant de la coalition avec le président Félix Tshisekedi.  Joseph Kabila est un acteur politique incontournable aujourd’hui, un acteur majeur, qu’on ne peut pas vouloir effacer. Il est une référence africaine de l’alternance démocratique“, affirme-t-il.

Au sujet du président Félix Tshisekedi, partenaire politique de Kabila, le jeune leader du PPRD salue « son leadership », tout en affirmant que son parti le soutient. « Et il faut saluer le président Félix Tshisekedi, qui a pris la toute de suite, la dimension patriotique nécessaire pour assumer son leadership nouveau en tant que président de la République. Souvenez-nous des mots justes qu’il a eu lors de son investiture, il a salué le président Joseph Kabila, le président sortant en ce moment-là ; en disant qu’il n’était plus un adversaire politique, mais désormais un partenaire de l’alternance.”,

Et le président Tshisekedi, qui voyage dans l’intérêt du pays, vous l’aviez suivi, à chaque occasion, il a rappelé aux détracteurs, son leadership incontestable et surtout sa volonté de faire avancer la coalition avec le président Joseph Kabila. Et donc, nous, au PPRD, nous soutenons notre leader politique, le président Joseph Kabila, avec des ambitions qui sont nôtres et légitimes, mais en même temps, nous soutenons farouchement le président Félix Tshisekedi dans en tant que président de notre pays et surtout notre partenaire pour servir les intérêts de nos populations. Car le président Félix Tshisekedi mesure mieux que quiconque, que la personne la mieux placée ici au Congo pour l’aider c’est son prédécesseur. Et donc au niveau de nos familles politiques, c’est la concorde. Maintenant, la responsabilité est laissée à chaque acteur qui s’exprime, individuellement, à ses risques et périls. »

Faisant la différence entre Kabila et Tshisekedi, entre la période actuelle et les ambitions futures du PPRD, Yves Kisombe conclut : « Au niveau du PPRD, nous respectons le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi et nous exigeons que le leadership, sinon les libertés de Joseph Kabila soient respectées. Car bien souvent, nos amis ne montrent aucun respect vis-à-vis de notre président, alors que nous sommes des partenaires. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *