Sindika Dokolo plaide pour une synergie des mouvements citoyens dans la promotion des valeurs

Lire à la une

Au moins 1 million 400 mille smartphones et tablettes seront produits en RDC par an

Le ministre de l'industrie Julien Paluku Kahongya en séjour au Royaume Uni aux côtés du chef...

RDC: Mabunda réplique à Tshisekedi et brandit la menace de la “destitution”

A la menace de dissolution du parlement, Mabunda oppose à Tshisekedi la destitution. La présidente de l'Assemblée...

A la menace de dissolution du parlement, Mabunda oppose à Tshisekedi la destitution

La présidente de l'Assemblée nationale Jeannine Mabunda a réagi aux propos du président de la République Félix...
- Publicité-

Depuis ce jeudi 28 novembre, se tient au centre culturel Boboto à Kinshasa, les premières assises nationales du mouvement citoyen « Les Congolais Debout » de Sindika Dokolo.

Dans son mot devant la presse, l’initiateur de ce mouvement citoyen estime que son combat n’a jamais été personnel, mais vise la promotion des valeurs. D’où il a appelé tous les mouvements citoyens à rester mobilisés pour la promotion des valeurs en RDC.

La tenue des élections selon lui, n’a été qu’une étape dans le processus de la lutte pour la démocratie et le développement du pays.« Mon combat n’a jamais été personnel vis-à-vis de Joseph Kabila. De la même manière, mon soutien n’est pas personnel vis-à-vis du Président Tshisekedi », a souligné Sindika Dokolo.

Et de poursuivre: “La RDC est dans une situation où l’on trouve d’un côté, le désir de changement, de reformes, d’amélioration, qui était le seul grand message qui est sorti de ces élections. De l’autre côté, l’on assiste à une résurgence des forces réactionnaires qui voudraient revenir à un état de choses qui était celui d’avant les élections.”

Pour l’initiateur du mouvement citoyen « Les Congolais Debout », il est opportun que les mouvements citoyens dans leur ensemble et la population congolaise s’engagent pour s’assurer que le changement est quelque chose d’irréversible.

Après la victoire obtenue suite à la tenue des élections et l’alternance à la tête du pays, plusieurs actions doivent etre menées. Il s’agit notamment de la réforme de la justice, la revisitation de toutes les institutions qui posent problème aujourd’hui et qui restent des vrais dangers pour la démocratie.

Ouvertes ce jeudi 28 novembre, les premières assises nationales du mouvement citoyen les “congolais debout” vont se clôturer ce 30 novembre 2019.

Thierry Mfundu

- Publicité -
- Publicité-

Les + récents

Au moins 1 million 400 mille smartphones et tablettes seront produits en RDC par an

Le ministre de l'industrie Julien Paluku Kahongya en séjour au Royaume Uni aux côtés du chef...

La RDC et la société anglaise BBOXX signent un protocole d’accord sur la fourniture d’électricité à 10 millions des congolais

La République Démocratique du Congo, à travers le ministre des Ressources Hydrauliques et de l'Electricité sous la supervision du président congolais, Félix...

RDC: Mabunda réplique à Tshisekedi et brandit la menace de la “destitution”

A la menace de dissolution du parlement, Mabunda oppose à Tshisekedi la destitution. La présidente de l'Assemblée nationale Jeannine Mabunda a réagi...

A la menace de dissolution du parlement, Mabunda oppose à Tshisekedi la destitution

La présidente de l'Assemblée nationale Jeannine Mabunda a réagi aux propos du président de la République Félix Tshisekedi tenus à Londres, préconisant...

La Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme va effectuer une visite officielle en RDC du 23 au 25 janvier 2020

Michelle Bachelet, Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme va effectuer une visite officielle en République Démocratique du Congo du 23 au 27 janvier 2020.

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join