Depuis ce jeudi 28 novembre, se tient au centre culturel Boboto à Kinshasa, les premières assises nationales du mouvement citoyen « Les Congolais Debout » de Sindika Dokolo.

Dans son mot devant la presse, l’initiateur de ce mouvement citoyen estime que son combat n’a jamais été personnel, mais vise la promotion des valeurs. D’où il a appelé tous les mouvements citoyens à rester mobilisés pour la promotion des valeurs en RDC.

La tenue des élections selon lui, n’a été qu’une étape dans le processus de la lutte pour la démocratie et le développement du pays.« Mon combat n’a jamais été personnel vis-à-vis de Joseph Kabila. De la même manière, mon soutien n’est pas personnel vis-à-vis du Président Tshisekedi », a souligné Sindika Dokolo.

Et de poursuivre: “La RDC est dans une situation où l’on trouve d’un côté, le désir de changement, de reformes, d’amélioration, qui était le seul grand message qui est sorti de ces élections. De l’autre côté, l’on assiste à une résurgence des forces réactionnaires qui voudraient revenir à un état de choses qui était celui d’avant les élections.”

Pour l’initiateur du mouvement citoyen « Les Congolais Debout », il est opportun que les mouvements citoyens dans leur ensemble et la population congolaise s’engagent pour s’assurer que le changement est quelque chose d’irréversible.

Après la victoire obtenue suite à la tenue des élections et l’alternance à la tête du pays, plusieurs actions doivent etre menées. Il s’agit notamment de la réforme de la justice, la revisitation de toutes les institutions qui posent problème aujourd’hui et qui restent des vrais dangers pour la démocratie.

Ouvertes ce jeudi 28 novembre, les premières assises nationales du mouvement citoyen les “congolais debout” vont se clôturer ce 30 novembre 2019.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *