Les jeunes de la ville de Boma ont manifesté ce samedi 23 novembre à travers une marche pacifique qui vise à requérir du Gouvernement central, l’aménagement d’une partie de la ville de Boma tel que proposé en 2016 par les autorités nationales à l’issue des inondations de 2015 et 2016 lesquelles avaient plongé la ville portuaire dans une désolation sans pareil.

Ce plan d’aménagement prévoit le curage des rivières Mbangu et Kalamu, la délocalisation de la population riveraine qui implique la construction d’une nouvelle cité moderne.

Organisée par la Ligue des Jeunes pour la Promotion des Droits Humains et le Développement Intégral du Kongo central et sous l’accompagnement du Député provincial Alain MAMBIMBI Wan, la marche est partie du Km8 en passant par la Commune de Kalamu en chutant par la mairie de Boma où les organisateurs ont déposé un memo.

Cette marche sous l’oeil vigilant de la police a réuni les sinistrés de ces inondations et d’une grande partie de la jeunesse de Boma.

Après la cérémonie, le député provincial, Alain MAMBIMBI, a promu dans son allocution, de travailler sans relâche, jusqu’à obtenir du Gouvernement central la réalisation de cet aménagement. Il ne veut plus de pertes des vies et de dégâts matériels importants à Boma à cause des pluies diluviennes. Des propos applaudis chaleureusement par ses interlocuteurs devant la mairie de Boma.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *