L’Irdh préconise la reprise du dialogue social pour sortir de la crise des retraités Sncc, Gécamines et Sogetel

Lire à la une

Sindika Dokolo dénonce une “volonté de nous nuire”

Accusé avec sa femme Isabel Dos Santos par le gouvernement angolais d’avoir fait perdre plus d’un milliard...

Luanda Leaks, des graves révélations qui éclaboussent le duo Dokolo-Dos Santos

C'est une incroyable enquête, menée par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) qui déballe ici...

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans...
- Publicité-

L’Institut de Recherche en Droits Humains (IRDH) n’a pas désarmé en ce qui est de sa médiation entre les employés retraités de trois sociétés à savoir Gecamines, sncc et Sogetel d’une part et d’autre part le gouvernement. Cet organisme annonce la réouverture du dialogue social qui a été suspendu, suite aux élections et changement d’animateurs du gouvernement provincial du Haut-Katanga.

Dans un point de presse animé à son siège, le directeur de cet Institut de Recherche en Droits Humains, maître Hubert Tshiswaka a tenu à clarifier les choses. Cette mise au point intervient après qu’une délégation des retraites aient rencontré le Vice-gouverneur du Haut-Katanga. « sur la réouverture du dialogue social avec les travailleurs de trois entreprises précitées, il ne faut pas considérer la trêve observée comme une fin aux démarches d’indemnisation. Le dialogue social va reprendre entre les parties.» a dit à la presse Maître Hubert Tshiswaka.

« Cela relevant du droit social, l’IRDH entant qu’un établissement des droits humains, a tenu d’en informer l’opinion nationale qu’internationale » a ajouté son directeur général.

Au total, c’est environ 1315 agents, qui déplorent que les décomptes finaux, qui devaient être payé en ayant 48 heures, n’ont jamais pas été respectés, voici cinq ans maintenant.

« Il y avait eu la suppression de la convention collective de 2008 régissant les passionnés de l’Etat partis pour la retraite. Cette convention a été amputé de certains de ses articles, en défaveur de beaucoup de passionnés. Celle modifiée en 2016, ne concerne pas cette categorie» a précisé l’IRDH.

Maître Hubert Tshiswaka a souligné que, son institution va poursuivre la médiation pour que les revendications sociales de ses agents soient honorées. L’IRDH dit camper sur sa position pour un dénouement dans le payement des arriérés de salaire et les décomptes finaux de ces agents poussés à la retraite sans indemnités de sortie.

Adrien Ambanengo | Politico.cd◼

- Publicité -
- Publicité-

Les + récents

Sindika Dokolo dénonce une “volonté de nous nuire”

Accusé avec sa femme Isabel Dos Santos par le gouvernement angolais d’avoir fait perdre plus d’un milliard...

Felix Tshisekedi à propos de la “Balkanisation”: “arrêtez de suivre les sorciers qui veulent diviser la RDC”

À propos de la balkanisation, le président de la République Félix Tshisekedi a demandé aux congolais d'arrêter de suivre les sorciers qui...

RDC: Pluie de réactions après la sortie offensive du président Félix Tshisekedi à Londres

Les déclarations du président ont suscité des réactions vives sur la toile que Politico.cd a essayé de sélectionner pour vous. Pour Alphonse...

Luanda Leaks, des graves révélations qui éclaboussent le duo Dokolo-Dos Santos

C'est une incroyable enquête, menée par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) qui déballe ici l'activiste congolais et homme d'Affaires...

RDC: Félix Tshisekedi menace les ministres: “ceux qui essayerons d’arrêter mes actions au nom du peuple, quitteront le gouvernement”

Au sujet des ministres qui combattent ses actions au sein du Gouvernement, le président de la République Félix Tshisekedi a promis qu'ils...

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join