Pour l’UDPS, le poste de Kabund “n’est pas un cadeau du FCC mais un fait de la coalition FCC-CACH”

Lire à la une

RDC: Mabunda réplique à Tshisekedi et brandit la menace de la “destitution”

A la menace de dissolution du parlement, Mabunda oppose à Tshisekedi la destitution. La présidente de l'Assemblée...

A la menace de dissolution du parlement, Mabunda oppose à Tshisekedi la destitution

La présidente de l'Assemblée nationale Jeannine Mabunda a réagi aux propos du président de la République Félix...

La Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme va effectuer une visite officielle en RDC du 23 au 25 janvier 2020

Michelle Bachelet, Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme va effectuer une visite officielle en République Démocratique du Congo du 23 au 27 janvier 2020.
- Publicité-

Dans un communiqué de presse diffusé ce mercredi 20 novembre et signé par son Secrétaire général Augustin Kabuya, l’UDPS dénonce la manipulation tendant à attribuer à son président intérimaire Jean-Marc Kabund, des propos qu’elle qualifie des “mensongers et d’outranciers dans le but de perturber la coalition FCC-CACH.”

L’UDPS persiste et signe que M. Kabund n’a jamais tenu ces propos et “met quiconque au défi d’en apporter la moindre preuve.” Le parti du président Tshisekedi ajoute que les propos tenus par le 12 novembre dernier l’ont été en sa qualité du président ai de l’UDPS et “n’ont rien avoir le poste de 1er vice-président de l’assemblée nationale qu’il occupe, non comme un cadeau, mais du fait de la coalition FCC-CACH.

L’UDPS rappelle dans son communiqué que son engagement et sa bonne foi pour la promotion de l’intérêt de la population ne sont plus à démontrer mais déplore que le fait que lorsqu’un cadre du FCC tient des propos contre le chef de l’État, il est accueilli en héros au siège du PPRD.

Toutefois, l’UDPS dans son communiqué, annonce renouveller sa détermination à travailler avec tous les partenaires de la coalition FCC-CACH pour la stabilité des institutions du pays.

Il sied de rappeler que la tension est montée d’un cran entre le FCC et le CACH, tous membres de la coalition au pouvoir à la suite de certains propos jugés outranciers dans un camp comme dans l’autre contre leurs autorités morales respectives, à savoir Félix Tshisekedi et Joseph Kabila.

Thierry Mfundu

- Publicité -
- Publicité-

Les + récents

La RDC et la société anglaise BBOXX signent un protocole d’accord sur la fourniture d’électricité à 10 millions des congolais

La République Démocratique du Congo, à travers le ministre des Ressources Hydrauliques et de l'Electricité sous la...

RDC: Mabunda réplique à Tshisekedi et brandit la menace de la “destitution”

A la menace de dissolution du parlement, Mabunda oppose à Tshisekedi la destitution. La présidente de l'Assemblée nationale Jeannine Mabunda a réagi...

A la menace de dissolution du parlement, Mabunda oppose à Tshisekedi la destitution

La présidente de l'Assemblée nationale Jeannine Mabunda a réagi aux propos du président de la République Félix Tshisekedi tenus à Londres, préconisant...

La Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme va effectuer une visite officielle en RDC du 23 au 25 janvier 2020

Michelle Bachelet, Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme va effectuer une visite officielle en République Démocratique du Congo du 23 au 27 janvier 2020.

À propos de la nationalité congolaise ” Banyamulenge” , Felix Tshisekedi reçoit le soutien de JB Ewanga

Alors que la polémique a enflé depuis la déclaration du président de la République Félix Tshisekedi sur la nationalité congolaise des...

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join