Dans un communiqué de presse diffusé ce mercredi 20 novembre et signé par son Secrétaire général Augustin Kabuya, l’UDPS dénonce la manipulation tendant à attribuer à son président intérimaire Jean-Marc Kabund, des propos qu’elle qualifie des “mensongers et d’outranciers dans le but de perturber la coalition FCC-CACH.”

L’UDPS persiste et signe que M. Kabund n’a jamais tenu ces propos et “met quiconque au défi d’en apporter la moindre preuve.” Le parti du président Tshisekedi ajoute que les propos tenus par le 12 novembre dernier l’ont été en sa qualité du président ai de l’UDPS et “n’ont rien avoir le poste de 1er vice-président de l’assemblée nationale qu’il occupe, non comme un cadeau, mais du fait de la coalition FCC-CACH.

L’UDPS rappelle dans son communiqué que son engagement et sa bonne foi pour la promotion de l’intérêt de la population ne sont plus à démontrer mais déplore que le fait que lorsqu’un cadre du FCC tient des propos contre le chef de l’État, il est accueilli en héros au siège du PPRD.

Toutefois, l’UDPS dans son communiqué, annonce renouveller sa détermination à travailler avec tous les partenaires de la coalition FCC-CACH pour la stabilité des institutions du pays.

Il sied de rappeler que la tension est montée d’un cran entre le FCC et le CACH, tous membres de la coalition au pouvoir à la suite de certains propos jugés outranciers dans un camp comme dans l’autre contre leurs autorités morales respectives, à savoir Félix Tshisekedi et Joseph Kabila.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *