Ce jeudi 21 novembre 2019, l’Assemblée nationale doit élire un rapporteur adjoint pour son bureau. Ce poste a été confié à l’opposition. Mais cette dernière se présente en ordre dispersée.

La coalition LAMUKA qui a soutenu la candidature de l’opposant Martin Fayulu à la Présidentielle du 30 décembre dernier vit peut-être déjà ses derniers jours. Alors que chaque leader regarde dans sa direction depuis plusieurs mois, c’est à l’Assemblée nationale que ce divorce à venir se précipite.

Quatre candidat s’affrontent pour le poste du Rapporteur adjoint. Il y a Fabrice Puela, proche de Martin Fayulu qui s’est présenté, malgré la candidature de Chérubin Okende, soutenu par la coalition de Moïse Katumbi, largement majoritaire au sein de l’opposition à l’hemycicle. Les deux affrontent Jacques Lungwana, présenté par le Mouvement de Libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba,

Une candidature commune n’aurait pas été possible, chaque camp estime avoir droit à ce poste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *