Les cités universitaires de l’Université de Lubumbashi étaient sous une panique le matin de ce mardi 19 novembre 2019. À la base, l’évasion de deux prisonniers lors de leur acheminement de la prison Kasapa vers le parquet de grande instance de Lubumbashi.

L’incident est survenu aux alentours de 9 heures sur la route Kasapa au niveau de la faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Lubumbashi.

En pleine direction vers le parquet, le bus emprunté pour le transport de prisonniers, est tombé en panne suite à une crevaison en plein milieu des cités universitaires de l’UNILU. Sans solutions, les militaires ont attendu plusieurs minutes avant de trouver une issue palliative. Au pile poil, un groupe d’étudiants se serait approchés du bus pour tenter de libérer certains prisonniers. Dans la panique, les hommes en uniforme ont ouvert le feu dans l’air créant une situation de panique totale.

Au milieu de la confusion, certains prisonniers se sont glissés en dehors du bus se mêlant à la foule d’étudiants. Ainsi arriva l’évasion.

Pendant le scénario, la peur a gagné le campus. Dans cette débandade, les étudiants pris de panique ont vidé les auditoires dans un laps de temps.

Les professeurs se sont regroupés dans un local et une foule de badauds affluait vers le lieu du drame. L’un de deux prisonniers évadés était rapidement retrouvé. L’autre s’est faufilé doucement, grâce à l’aide de quelques étudiants, prenant la poudre d’escampette. Vers 10h, la situation est revenue au calme, les étudiants ont retourné dans les auditoriums.

POLITICO.CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *