Dans un communiqué officiel de l’Assemblée nationale signé par son rapporteur Célestin Musao Kalombo, les députés nationaux ont été invité à prendre part ce lundi 18 novembre 2019 à la séance plénière consacrée à l’examen de la loi de finances exercice 2020.
Cette séance interviendra deux jours après que le projet de loi sur la reddition de comptes pour l’exercice 2018 ait été déclaré recevable après avoir été envoyé à la commission Économique et financière qui dispose d’un délai de sept jours pour l’examiner. 

Il sied de rappeler que le 8 novembre dernier le projet de loi de finances 2020 avait été déposé au bureau de l’Assemblée nationale par le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Ce projet de Loi de Finances exercice 2020 avait été adopté par le Gouvernement le 25 octobre dernier.

Le programme du Gouvernement s’articule autour de 15 piliers regroupés en quatre grands secteurs dont le coût total est établi à FC 16.895,8 milliards, en dépenses et en recettes, soit un taux d’accroissement de 63,2 % par rapport aux prévisions budgétaires de l’exercice 2019.

Plusieurs innovations ont aussi été apportées par rapport aux budgets antérieurs pour mieux contrôler la chaine des dépenses et la levée des fonds sur le marché financier intérieur pour le financement des déficits budgétaires, il y notamment l’informatisation de la chaîne de la recette et la mise en place d’une infrastructure financière et des marchés.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *