jeudi, août 6, 2020
DRC
9,309
Personnes infectées
Updated on 6 August 2020 à 20:54 20 h 54 min
DRC
1,046
Personnes en soins
Updated on 6 August 2020 à 20:54 20 h 54 min
DRC
8,048
Personnes guéries
Updated on 6 August 2020 à 20:54 20 h 54 min
DRC
215
Personnes mortes
Updated on 6 August 2020 à 20:54 20 h 54 min
publicité

Sakombi Molendo clôture sa tournée dans les 112 circonscriptions foncières

Vendredi 15 novembre, le gouverneur du Lualaba, Richard Muyej, a reçu un invité spécial en la personne du ministre congolais Sakombi Molendo. Le patron des affaires foncières est arrivé à Kolwezi pour y clôturer sa tournée d’inspections dans l’espace Katanga. Le ministre et le gouverneur ont passé en prévue la situation foncières de cette province du sud-est de la RC.

Aimé-Guylain Sakombi Molendo a entamé en début de semaine une grande tournée dans les 112 circonscriptions foncières. Il a débuté son voyage par la ville de Lubumbashi, capitale du Haut-Katanga, où il a été  reçu par le gouverneur Jacques Kyabula Katwe. A l’issue d’échanges fructueux sur la politique foncière du gouvernement central et sur les actions du ministre dans le domaine foncier, le ministre a effectué une descente sur terrain.

Dans le Haut-Katanga, le ministre Sakombi a tenu des séances de travail avec le ministre provincial des Affaires foncières René Banza, allant palper du doigt les réalités des trois circonscriptions foncières de Lubumbashi, à savoir Plateau, Est et Ouest. « Il a échangé avec eux sur les innovations introduites dans le secteur notamment la dématérialisation des opérations foncières pour baisser les conflits fonciers et immobiliers, mais aussi pour maximiser les recettes », explique le cabinet du ministre congolais.

Le ministre a eu un moment de partage d’expérience avec tous les hauts cadres de 3 circonscriptions foncières de Lubumbashi, recevant les préoccupations et suggestions des agents pour améliorer et faire avancer le travail.

Sakombi Molendo a par la suite visité l’Ecole Nationale des Cadastres et Titres Immobiliers (ENACTI), annonçant la nécessité de réformer cette école en vue de lui doter du statut d’un Institut supérieur qualifié pour délivrer un diplôme universellement reconnu et homologué.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...