Encore une déclaration dans la tension persistante entre le FCC et le CACH. Ce samedi 16 novembre, les élus nationaux de la plateforme politique de Joseph Kabila ont demandé au président a.i de l’UDPS et premier vice-président de l’Assemblée nationale Jean-Marc Kabund, de “présenter solennellement des excuses à ses collègues députés nationaux et à la nation congolaise“.

Excuses, relatives aux propos que Jean-Marc Kabund a tenu en date du 12 novembre au siège de l’UDPS à Limete à Kinshasa, lors de la célébration de la ” Journée de la Base de l’UDPS “. Pour les élus du camp Kabila, ces propos déshonorant leur autorité morale sont aussi en contradiction avec les articles 121 du règlement intérieur de l’AN et le code de conduite de l’agent public de 2002.

Le Front commun pour le Congo rappelle également que c’est grâce à l’existence de la coalition FCC-CACH et au vote majoritaire des députés de sa plateforme que Jean-Marc Kabund siège au bureau de l’Assemblée nationale.

Dans ces circonstances, on ne touche pas à Joseph Kabila, “artisan principal de la première alternance politique depuis l’indépendance (qui) est un patrimoine commun à préserver “.

Le mieux à faire pour le président de l’UDPS, c’est de suivre la voie du président de la République Félix Tshisekedi dont le FCC apprécie à juste valeur son intervention ” sur l’avenir de la coalition FCC-CACH devant les autorités et la presse lors de sa visite officielle en Allemagne “.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *