Jean-MArc Kabund

Jean-Marc Kabund a mis en garde ses alliés du Front Commun pour le Congo qui menaceraient de “bloquer” le président Félix Tshisekedi.

Devant ses militants surchauffés à Limete, au siège de son parti à Kinshasa, Jean-Marc Kabund a haussé le ton dans le bras de fer qui l’oppose à des dirigeants de la coalition de Joseph Kabila. Pour le président intérimaire de l’UDPS, des cadres du FCC menacent de bloquer Félix Tshisekedi.

Nous sommes au pouvoir pour servir le peuple. Mais s’il y a une bande d’aventuriers, qui estiment qu’ils peuvent commencer à jouer, avec des jeux de mots, disant qu’ils peuvent bloquer FATSHI [Félix Tshisekedi], je ne veux pas que demain, des gens apprennent à nager dans le Fleuve Congo“, a-t-il menacé.

Kabund fait allusion à un départ d’exil en traversant le fleuve Congo en direction du Congo-Brazzaville. Par ailleurs, le vice-président de l’Assemblée nationale fait allusion aux poursuites engagées notamment en Angola et en Afrique du sud contre d’anciens présidents.

« Regardez l’Angola. Est-ce que le président honoraire est là-bas ? Non. J’ai donné l’exemple de l’Angola. Suivez ce qui se passe là-bas. Combien sont en prison ? Il y a également l’exemple de l’Afrique du Sud. Est-ce que Zuma n’a pas de problème avec la justice ? C’est pour vous montrer notre bonne foi”, a-t-il fait remarqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *