Le centre de santé Ngoyo de Mangina en territoire de Beni a été brûlé par des miliciens Maï-Maï la nuit de mercredi 06 novembre à ce jeudi 07 novembre, rapporte Alain Siwako, questeur de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu.

Ces miliciens sont venus tard dans la nuit et ont incendié l’Hôpital et puis trois motos ont été calcinées par ces miliciens avant de prendre la fuite dans la savane environnante,” selon les témoins sur place.

Notons que depuis le début du mois de novembre, les FARDC ont lancé des opérations de grande envergure contre les groupes armés et miliciens qui opèrent à l’Est du pays mais sur terrain, la situation ne semble pas évoluer et ces miliciens sont encore très actifs.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *