l'info en continu

Meurtre de l’AG de Vijana: l’audience foraine continue

- Publicité-

L’audience foraine siégeant sur le dossier sur le meurtre par un tir à bout portant de l’administrateur de l’hôpital de référence Vijana, Docteur Yannick welo, a été reporté à demain vendredi 01 octobre à 09h30 faute de temps.

Le ministre provincial de l’intérieur Dolly Makambo principal accusé dans cette affaire avec le police auteur du forfait, a été d’abord entendu à l’audidorat militaire puis à l’audience foraine siégeant en flagrance.

- Publicité-

La partie défenderesse conduite par Maitre Théodore Ngoy refute les accusations de commanditaire ou de complicité de meurtre portées sur son client qu’il dit ne pas être concerné de pret ou de loin dans cette affaire.

Selon l’avocat de M. Dolly Makambo, le policier a agi de sa propre initiative sans un ordre venant de son client et que ce dernier appris la mort de la victime comme toutes les autres personnes par les biais des réseaux sociaux.

Le ministère public a fondé son argumentaire sur les circonstances qui ont conduit à l’assassinat de M. Yannick Welo à savoir le conflit parcellaire opposant un proche du ministre à l’infortuné qui a amené le ministre Dolly Makambo à poster sur place des policiers commis à sa garde.

Notons que le meurtre de ce jeune médecin a suscité une vague d’indignation générale au regard des meurtres successifs causés par des hommes en uniforme qui ont ébranlé depuis le début de la semaine la ville de Kinshasa.

Plusieurs voix se sont levées pour demander la démission de Dolly Makambo au poste du ministre provincial de l’Intérieur.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU