Le Directeur général du Centre de santé de référence de Lingwala “VIJANA” a été tué par un tir à bout portant d’un policier commis à la garde du ministre provincial de l’Intérieur Dolly Makambo, ancien bourgmestre de la Gombe.

Selon les témoins trouvés sur place, l’incident s”est déroulé à cause du problème de la spoliation d’une partie de l’hôpital public VIJANA situé en face de la RTNC sur l’avenue Bukama dans la commune de Lingwala et qui oppose le Directeur Général et le Ministre provincial de l’Intérieur Dolly Makambo.

“Il y a un ministre provincial ( Dolly Makambo, Ndlr) qui se dispute la parcelle de cet hôpital.
Et, ce ministre avait commis deux policiers dans l’enceinte du centre pour assurer la sécurité des matériaux de construction que ce dernier avait déjà acheté il y a quelques mois.
Aujourd’hui à 11h30, le docteur s’est chamaillé avec l’un des policiers.
Le docteur a déclaré: “dites à votre ministre là qu’il n’aura jamais cette parcelle, car elle appartient à l’État congolais”.

Très monté contre ces allegations du Médecin, ce policier a ouvert le feu sur ce Directeur général de l’hôpital VIJANA qui est mort sur place.

Le corps a été conduit à la morgue par des policiers venus sur place pour le constat selon nos sources sur place.

Le Commandant de la police/ Ville province de Kinshasa, Sylvano Kasongo a promu de faire la lumière sur cette question en attendant d’avoir tous les éléments à sa possession.

Thierry Mfundu

1 comment

  1. Voila une occasion pour le president Fatshi de prouver que son gouvernement n’est une obaine d’impunite. Que Dolly Makambo, ce cacique plein du zele de kabilisme face le premier exemple de la non impunite.

Comments are closed.