Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, mai 26, 2020
DRC
2,297
Personnes infectées
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min
DRC
1,893
Personnes en soins
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min
DRC
337
Personnes guéries
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min
DRC
67
Personnes mortes
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min

Des rumeurs sur une probable attaque d’une coalition rebelle régionale en provenance de la RCA créent la tension dans le Haut-Uélé

Les forces armées de la République démocratique du Congo basées à Dungu dans le Haut-Uelé, rassurent la population locale à leurs faire confiance et appellent celle-ci à ne pas céder à la panique devant toutes rumeurs qui circulent faisant étant d’une probable attaque en coalition des groupes armés dans le Haut et Bas-Uelé.

L’appel a été lancé samedi 26 octobre 2019 par le capitaine Carlos Kalombo , porte-parole du dit secteur après une fameuse circulation en boucle dans les réseaux, des informations sur l’attaque des « rebelles Ougandais de la LRA, des centrafricains de la Seleka, des Tchadiens et des mbororo contre la partie Uelé de la république démocratique du Congo« , note un document parvenu à POLITICO.CD.

Pendant ce temps, le porte-parole de l’armée dans la région qui dit être informé de la nouvelle, rassure l’opinion publique que les FARDC sont prêtes à parer toute éventualité dans cette partie en voie de pacification après plusieurs décennies en activismes LRA. « L’information est dans nos oreille. Ce que je peux confirmer est que toute coalition en gestation qui s’hasardera d’attaquer la RDC dans notre rayon d’action, confirmera le professionnalisme des FARDC. »

Et de poursuivre: « Tous les dispositifs militaires sont déjà pris par le secteur opérationnel Uelé. J’affirme que le secteur est toujours prêt pour prouver au monde que l’armée est là » a dit le Capitaine Carlos Kalombo.

Par ailleurs, le ministre provincial de l’intérieur, sécurité et ordre public dans le Haut-Uelé parle d’une intimidation et un complot ouvert contre la RDC pour tenter d’imposer aux Congolais les éleveurs étrangers Mbororo indésirables dans la région, rapporte le magazine en ligne Orientalinfo.

Crispin Alibu Uwete appelle ainsi à l’esprit patriotique et nationaliste. Notons que le document portant le message sur l’éventuelle attaque en coalition des groupes armés n’est pas encore authentifié par les autorités.
Ce papier porte une emblème du HCR , une organisation des Nations-Unies pour les réfugiés.

Serge Sindani | POLITICO.CD

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...